Le Club de la presse a un nouveau bureau

Mercredi 4 juin, le conseil d’administration du Club de la presse de Lyon a élu son nouveau bureau, et sa nouvelle présidente : Maeva Melano-Costamagna.

Bureau :

  • Présidente : Maeva Melano-Costamagna (Indépendante)
  • Vice-présidente : Christel Leca (Journaliste environnement)
  • Secrétaire : Anthony Diao (l’Esprit du Judo)
  • Secrétaire-adjoint : Mélany Marfella (La Tribune de Lyon – La Croixroussienne)
  • Trésorier : Fabien Collini  (Petit homme Production) 
  • Trésorière adjointe : Anthony Côte (Nouveau média)

Administrateurs :

– Collège journalistes : Laurent Burlet (Rue89 Lyon), Sophie Esposito (AEF), Zoe Favre-d’Anne (Le Progrès), Mathieu Ozanam (InterMédia), Thibaut Solano (Indépendant)
– Collège communicants : Laurence Ehrmann (VINCI Construction France)
– Collège Entreprises amies : Françoise Estienne (EDF)

Assemblée générale 2018 du Club de la presse de Lyon

L’Assemblée générale du Club de la presse de Lyon qui s’est réunie vendredi 22 juin a élu quatre nouveaux administrateurs : Laurent Burlet (Directeur de la publication de Rue89 Lyon), Zoé Favre d’Anne (journaliste pigiste), Mathieu Ozanam (rédacteur en chef d’Intermédia) et Thibaut Solano (journaliste pigiste). Ils complètent l’équipe du Conseil d’administration déjà en place : Christel Leca, Maéva Mélano, Mélany Marfella, Anthony Diao, Fabien Collini, Sophie Esposito, Anthony Cote.

Françoise Estienne représente le collège du Cercle des Entreprises-amies et Laurence Ehrmann, le collège des communicants du Club.

Visite à France 3 Toutes Régions par le Cercle des Entreprises-Amies du Club de la presse de Lyon

Pour clore la saison du Cercle des Entreprises-Amies du Club de la presse de Lyon, la visite des locaux à Vaise (Lyon 9) de France 3 Toutes régions a permis de dévoiler cette chaîne discrète dans le paysage médiatique lyonnais.

Basée depuis 20 ans à Lyon, France 3 Toutes Régions (FTR)  se démarquent de sa voisine de la Part Dieu, France 3 Auvergne-Rhône-Alpes en lui étant totalement indépendante. Ses 54 salariés (journalistes, techniciens et personnels administratifs) permettent de produire quotidiennement du contenu (« L’instant R », « Météo à la carte », « On a la solution », « Edition toutes régions », « Culture box », etc.) pour le réseaux des France 3 mais aussi pour France info (7 sujets par jour sont produits pour cette dernière). 

Son nouveau rédacteur en chef, Antoine Armand a insisté sur la ligne éditoriale fondée sur le constructive news et le traitement de l’information qui met en exergue l’innovation, les initiatives associatives et locales, etc.         

Têtes Chercheuses 2018 : Et les finalistes sont…

Le jury des Têtes Chercheuses s’est réuni hier, jeudi 21 juin, au Silex, l’espace d’innovation de l’EM Lyon. Après deux heures de délibération et d’âpres discussions, il a sélectionné six finalistes parmi les 18 dossiers reçus :

– Carbone –
– Flush – 
– Laïcités –
 Les Croissants –
– Média pi ! –
– Targo –

Les porteurs de projets pitcheront leur projet le 19 septembre prochain à Groupama Rhône-Alpes-Auvergne. Avant cette grande finale, ils se réuniront à la fin du mois d’août au Tank Média et s’entraîneront à cet exercice de présentation avec les professionnels installés dans l’incubateur parisien.

Le jury des Têtes Chercheuses 2018 présidé par Christel Leca (présidente du Club de la presse de Lyon) est composé de :

Alexander Bell (EM Lyon) / Barbara Chazelle (Méta Média) / Philippe Couve (Samsa.fr) / Patrick Girard (ISCPA Lyon) / Julien Kostrèche (Ouest Médialab) / Emmanuelle Leneuf (FlashTweet) / Mathieu Maire-du-Poset (Tank média) / Jacques Simonet (InterMédia) / Jacques Trentesaux (Médiacités)

Continuez à nous suivre sur Facebook et Twitter.

                  

Atelier numérique : la Blockchain

Cela devait être une simple approche didactique de la Blockchain.
Les participants de cet atelier animé par Aurore Galves et Jérémy Chambrade de l’association Crypto Lyon ont pu avoir la pleine étendue de ce que peut proposer cette base de données chiffrée. Ouvrant l’ère du web 3.0, soit l’internet des transactions, la blockchain pourrait se définir comme « un échange de valeur dématérialisé entre personnes du monde entier, sans tiers de confiance, et de façon sécurisé grâce à la cryptographie« .

Si les premiers messages codés remontent à l’antiquité, à – 1500 Av. JC et un manuel d’une poterie où il manquait délibérément certaines lettres, le XXè siècle, grâce à l’évolution technologique, a vu l’essor d’échanges difficilement déchiffrables d’abord dans le champ militaire (Navaro Code, Code Enigma, etc.) puis dans le domaine économique. En 2009, dans le flux de la crise des subprime, le Bitcoin est apparu. Avec un impératif : échanger de la monnaie de manière la plus sécurisée possible mais aussi en assurant la transparence des transmissions : les blocs qui définissent la blockchain détiennent ainsi les informations du bloc précédent, ce qui permet de tracer les données et éventuellement leurs auteurs. Les perspectives sont alors immenses puisque la Blockchain nous obligent à repenser nos modèles économiques, écologiques, technologiques.

La présentation de l’atelier et le contact d’Aurore Galves et Jérémy Chambrade sont disponibles au Club sur demande.

Têtes Chercheuses 2018 : Renouvellement du partenariat avec Enedis

Pour la deuxième année consécutive, Enedis a renouvelé son partenariat  avec le Club de la presse de Lyon en soutien au prix des Têtes Chercheuses. Mercredi 13 juin, dans les locaux lyonnais fraîchement rénové d’Enedis, Christel Leca, présidente du Club de la presse de Lyon et Patrick Rokotondranahy, directeur Lyon Métropole d’Enedis ont signé le contrat qui permettra à ce dernier de remettre le prix Jeune Pousse au lauréat 2018 après la séance de pitchs, le 19 septembre prochain.

Les Têtes Chercheuses sur Lyon 1ère

Ce mardi 12 juin, Stéphane Rabut – à gauche de l’image – administrateur du Club de la presse de Lyon (et ancien président) était invité à présenter la troisième édition du concours les Têtes Chercheuses au micro de Lyon 1ère.
Dans l’émission animée par Jean-François Pibre, il a annoncé les caractéristiques de la troisième édition du prix qui voit arriver tant par ses nouvelles dotations que par le jury, un regard et surtout une expertise nouvelle proche des besoins des journalistes-entrepreneurs en devenir.

Atelier juridique : Le Règlement général sur la protection des données (RGPD)

Le RGPD est entré en application le 25 mai dernier dans l’ensemble de l’Union européenne. Il impose à tout un chacun la mise en conformité de ses pratiques professionnelles (et personnelles) en matière de gestion de ses données numériques, qu’elles soient stockées sur serveur ou sur disque dur. Ce nouveau règlement entoure tous les types de site internet : professionnels, personnels et Blogs. C’est à la CNIL que revient ensuite les missions de contrôle. L’atelier numérique a permis  de rappeler les termes de la réglementation mais surtout de délimiter les bonnes pratiques, la manière dont il devient impératif de classer et d’individualiser ses données, de les organiser voire de les crypter (pour l’envoi de mails par exemple).
Pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter le Club.

Atelier préparé et animé par Grimaud Valat et Antoine Marienne du Cabinet Epsilon Avocats.

Exposition : Mai 1968 et la presse lyonnaise

Photographies, tracts, journaux, articles de mai 1968 s’exposent au Club de la presse jusqu’au 15 juin. Ces documents ont tous été prêtés généreusement par Jean-François Cullafroz, témoin de cette époque en tant que jeune pigiste.

Cette exposition est visible aux heures d’ouverture du Club : du lundi au vendredi de 9 h à 13 h et de 14 h à 17 h. 

  • L’entretien de Bernard Saugey, par Jean-François Cullafroz (mai 2018)
  • Document de France 3 Rhône-Alpes, sur la grève des journaux à Lyon

Contact : 04 78 37 75 45

Rencontres : Mai 1968 et la presse lyonnaise

Le Club de la presse de Lyon, associé à l’Association des journalistes professionnels (AJP), a ouvert ses portes, ce 31 mai, aux témoins de cette époque qui, pendant trois semaines (du 21 mai au 7 juin) a vu l’arrêt des rotatives du Progrès et l’éclosion d’une presse alternative et très politique. Le Journal du Rhône est l’une d’entre elles.

Autour de la table : 
– Georges Vermard, photographe de presse, qui travaillait pour l’Echo-La liberté durant ce mois de mai et auteur de la photographie illustrant le camion qui, sur le pont Lafayette, s’engagea dans une course folle aux conséquences tragiques : la mort du commissaire René Lacroix,
– Jean Leonardi qui fut de l’équipe du Journal du Rhône et
– Nathalie Garrido du progrès et qui est co-auteur de le Hors série « Il y a 50 ans, Mai 1968 – Notre région dans la Révolte », Ed. Le Progrès

Et Jean-François Cullafroz qui a animé, avec Jean-Louis Rioual les échanges. Robert Lagrange et Robert Pierron, tous deux de l’AJP ainsi que Laurent Gonon de la Voix du Rhône ont pu faire par de leur expérience.

Pour en savoir plus :

  • L’écume d’un jour, le blog de Jean-François Cullafroz.
  • L’entretien de Bernard Saugey, par Jean-François Cullafroz (mai 2018)
  • Document de France 3 Rhône-Alpes, sur la grève des journaux à Lyon

A lire : 

  • « Il y a 50 ans, Mai 1968 – Notre région dans la Révolte« , Ed. Le Progrès
  • « Lyon 68 – deux décennies contestataires« , Coll., Ed. Lieux dits
Pages: 1 2 3 23