*Conférences de presseActualité des médias

« Exit » met en synergie print et web

Exit, le magazine culturel de Tribune de Lyon devient mensuel à partir de novembre et innove avec une formule d’abonnement web qui inclut le magazine papier et des cadeaux et réductions sur les sorties culturelles dans l’agglomération.Pdf EXIT N°23Une place pour Lenny Kravitz à la Halle Tony-Garnier, Molly Johnson au Transbordeur ou pour Nosfell à la Maison de la danse à 5€, telle est l’offre proposée par le magazine Exit qui entame sa révolution en ce début novembre. François Sapy, co-gérant de la société éditrice Rosebud a décidé d’innover et de miser sur le bi-média à l’occasion du passage à une périodicité mensuelle de la revue culturelle.

Si le magazine reste toujours vendu en kiosques à 2,50€, l’abonnement au site internet exitmag.fr à 5€ par mois donnera non seulement accès à la programmation culturelle de l’agglomération en quatre grandes rubriques (aujourd’hui/demain/ ce week-end/ce mois) et à des thématiques loisirs, il permettra aussi aux abonnés de recevoir le magazine papier chez eux. Mais surtout ces derniers auront accès à une offre de de places et de réductions de tarifs sur des spectacles et manifestations organisées par les principales institutions culturelles. Pour ce premier mois de lancement, plus de 180 billets et réductions sont ainsi proposés avec une vingtaine d’institutions partenaires. Exit n’est pas un simple site agenda, l’équipe de Luc Hernandez, redacteur en chef du magazine, apporte son regard sur les manifestations, les adresses ou rendez-vous conseillés. « Nous faisons de la culture populaire, mais de qualité, ouvert sur toutes les sorties», revendique-t-il. C’est ainsi que se retrouvent pêle-mêle les concerts, événements et parcours touristiques ou encore les bonnes adresses de sorties.

L’objectif de Rosebud est de fidéliser 5 000 abonnés en douze mois et de vendre 3 000 exemplaires en kiosque, explique François Sapy. Pour composer les deux magazines, Exit et Tribune de Lyon, ainsi que ses guides thématiques la société éditrice fait appel à une même équipe de 22 personnes dont douze sont titulaires de la carte de presse.

exit1

X