Actualité des médiasEspace membres

Ijsberg récompensé par Sciences-po et Google

By 12 décembre 2014 No Comments

Le magazine Ijsberg, créé par des étudiants lyonnais, vient de recevoir le prix de l’innovation en journalisme décerné par Sciences-po et Google depuis trois ans.

prixijsbergPromptement, calmement, ou lentement, depuis le mois de septembre, ce n’est plus au rythme des rubriques traditionnelles que les jeunes journalistes d’Ijsberg Magazine proposent l’information, mais à celui du temps. Avec un tropisme international. Et surtout des contenus pensés pour internet. «Le journalisme web, ce n’est pas du texte noir sur fond blanc, avec une image pour agrémenter le tout. C’est, nous en prenons conscience au quotidien, travailler le rythme, l’espacement, vérifier que tout est aéré. Une bonne voiture ne fait pas que rouler, elle doit être confortable, économe en carburant, jolie si possible. Un bon article ne doit pas juste délivrer une information, éclairer un problème contemporain. Il doit l’éclairer au mieux, soutenu par une mise en page au service du fond», explique l’équipe du magazine dans son dernier édito commentant le prix de l’innovation qu’il ont reçu le 8 décembre. Le jour de la fête de Lumières, c’est une équipe et un projet lyonnais en gestation seulement depuis le printemps qui a été récompensée lors de la 6e conférence internationale sur « les nouvelles pratiques du journalisme » organisée par l’école de journalisme de Sciences-Po et la Graduate School of Journalism de Columbia, à New York.

Ijsberg a été distingué en même temps qu’un autre projet  de l’école de journalisme de Sciences po qui souligne que «les deux projets lauréats ex-aequo ont su démontrer, chacun à leur manière, une ambition journalistique servie par une utilisation pertinente des ressources des médias numériques, le tout combiné à une démarche intelligente et rigoureuse dans la conception d’informations adaptées aux nouveaux usages». A la clé, pour chacun, un prix de 5 000€

Passés par Le journal international, autre expérience lyonnaise, les co-fondateurs d’Ijsberg, Sébastien Bossi Croci, Florent Tamet, Antoine Boyet, Willy Clauzel, Laure Curien, Rémy Fayon, Camille Grange et Melyna Lemonaris ont moins de 25 ans et sont passés par l’Iscpa, Lyon 2, Lyon 3 ou l’IEP d’Aix. Et ambitionnent déjà de poursuivre leur expérience agélement sur le papier.

 

X