Actualité des médias

La Revue Sang-Froid lance sa campagne de crowdfunding sur Ulule

Parue en avril, la revue Sang-Froid lance sa campagne de crowdfunding sur Ulule. Elle s’est donnée jusqu’au 4 juin 2016 pour lever au moins 5000 € et lancer ainsi ses prochains numéros.

Pour financer son développement, Sang-Froid veut collecter 5000 €. Cette somme permettra de réaliser au moins deux reportages. «Nous avons fait un premier tour de table avec des investisseurs pour le démarrage de Sang-froid mais nous voulions aussi impliquer nos lecteurs dans ce projet. C’est une manière pour eux de se sentir plus proches de cette parution qu’ils ont aidé et cela nous donne une surface financière plus importante pour continuer de proposer un contenu attractif.», affirme le rédacteur en chef, Stéphane Damian-TissotCe financement aidera également la revue à maintenir son indépendance.


sans-titre-1.FVs11Y5QHkP8

Depuis le 24 mars, Sang-Froid est disponible en librairie et dans les grandes surfaces culturelles. Ce « mook » (revue entre le livre et le magazine) trimestriel est né d’échanges entre un jeune journaliste lyonnais, Stéphane Damian-Tissot, et d’un éditeur, Yannick Dehée. Leur concept mêle l’investigation au  polar. Chaque trimestre, cette revue propose des contenus fouillés et des articles longs pour aller au fond des choses. En privilégiant l’analyse à l’instantanéité, mettant “pause” sur le bourdonnement constant de l’actualité.

Dans une première partie ‘’réelle’’, on trouve des dossiers sur des affaires de justices et des enquêtes sur des faits anciens ou récents. Le premier numéro révèle d’ailleurs un détournement financier sous l’Irak post-Saddam Hussein, ou encore un dossier sur des avocats qui se retrouvent sur les bancs des accusés. La seconde partie est fictionnelle et consacrée au polar avec des portraits, des interviews ou encore des critiques littéraires.

Le titre ‘’sang-froid’’ fait référence à Truman Capote et à son livre De sang-froid. Mais Stéphane Damian-Tissot fait remarquer que ce titre est « révélateur d’une certaine envie qui est la nôtre, celle de « garder son sang-froid ». De prendre un peu de recul pour analyser, comprendre et faire découvrir des choses à nos lecteurs. »

La rédaction prépare déjà le deuxième numéro de la série qui est prévu courant juin 2016.

 

logoSF

 

Sang-Froid sur Facebook et @RevueSangfroid

 

crédits photos  : www.revuesangfroid.fr

X