Category

*La vie du club

Club Pigiste n°3 : Dans les méandres de Pôle emploi

(Club pigiste) Pôle emploi1 Pour cette troisième session du Club pigiste, Rémy Large attaché à la direction régionale Auvergne-Rhône-Alpes de Pôle emploi, est venu présenter le dispositif d’indemnisation et de versement d’allocation chômage pour les journalistes pigistes.

Si les journalistes pigistes sont des salariés rémunérés en salaire, il apparaît que, face à Pôle Emploi, ce mode de rémunération est un handicap pour faire valoir leurs droits : le droit du travail est aujourd’hui (comme hier) inadapté à la réalité vécue des pigistes. Qu’en sera-t-il demain, alors que les négociations vont reprendre concernant la convention chômage ?

Le Club pigiste est un atelier proposé par le Club de la presse de Lyon en partenariat avec Profession : Pigiste.

Vous pouvez télécharger ici, le support d’intervention de Rémy Large au Club de la presse de Lyon. En complément, lire les précisions apportées par le SNJ. 

Conférence de rédaction : Enviscope

Enviscope - Conférence de RédactionCe lundi 13 mars, Enviscope, média pureplayer d’actualité sur l’environnement en Auvergne-Rhône-Alpes a fait sa conférence de rédaction au Club de la presse. Au programme : brainstorming, proposition de sujets et redéploiement de la structure autour d’une société de lecteurs, d’une équipe commerciale, etc. Autour de la table, le rédacteur en chef, Michel Deprost, et deux journalistes qui ont rejoint récemment l’équipe : Christel Leca et Bruno Morgat

Conférence : Les Journalistes en 2017, des garants de la démocratie ?

C6tibIGWgAAOjQw

Dans le cadre du Forum Démocratie organisé par la Bibliothèque municipale de Lyon, le Club de la presse a été associé le 12 mars, à une rencontre-conférence sur la place des journalistes dans l’espace démocratique. Autour de la table, Stéphane Sacquépée (Anticor), Stéphane Rabut (Vice-président du Club de la presse de Lyon), Lauren Malka (Journaliste et auteure de « Les journalistes se slashent pour mourir » aux éditions Robert Laffont), Sébastien Meunier (Correspondant du Medialab de France Télévisions), Jean-Louis Rioual (Journaliste et délégué-général du Club de la presse de Lyon) ont échangé sur l’évolution de la presse et des médias à l’aune de la numérisation des outils de production de l’information.

 

Fête de l’Annuaire 2017 du Club de la presse de Lyon

Fête de l'Annuaire 2017 (3) 
Nous étions plus de 300 ce 16 février à partager le lancement de la nouvelle édition de notre Annuaire du Club de la presse de Lyon et sa région. Un vrai succès !

Dans les locaux de Sup de Pub (INSEEC), nous avons pu admirer l’évolution architecturale et la transformation du fameux garage Citroën, monument classé dans le quartier de la Guillotière.

Fête de l'Annuaire 2017 (2)On retiendra de la soirée, entre autres, l’intervention remarquée de Christel Leca, présidente du Club, insistant, à l’heure où les journalistes sont malmenés, sur l’importance d’une presse qui éclaire la société, « qui s’intéresse au fond« .

Parmi les témoignages de satisfaction des adhérents sur cette soirée, celui de Marc Poty, journaliste et explorateur en humanité : « Christel, Astrid, Céleste et Jean-Louis et puis les autres, tous les autres, qui constituent le paysage de la Presse et de la Communication de la Métropole de Lyon… Annuaire Club de la Presse de Lyon 2017 M.P.PHOTOS-LYON. 16.II.2017.

Une histoire essentiellement humaine, même si professionnelle, qui s’affine, se peaufine, s’élabore, patiemment au fil des ans, au fil du temps et ce, depuis plus de quarante années. Tissant des liens étroits, ceux nécessaires à toute société qui recherche l’information à travers ses médias et la communication, facteur de connaissances, afin de produire au niveau régional (Auvergne-Rhône-Alpes), la fine fleur des Club’s de la Presse française, rayonnant par son exemple, au sein de nos meilleures villes de l’hexagone… Congratulations !« 

 

ICOM-Lyon 2 : Lancement des projets de fin d’études des master 2 Journalisme

Lyon2-Icom Master 2Les étudiants de Master 2 Journalisme de l’ICOM-Lyon 2 arrivent au terme de leur cursus universitaire. Avec le Club de la presse, sept d’entre eux vont mener leur projet de fin d’études en élaborant des documentaires multimédias (wedocumentaires, longform, films photographiques, etc.). Ce mercredi 25 janvier, leurs choix de reportage ont été débattus, discutés, argumentés et… validés.

Les sujet ? « Les nouveaux circuits de productions agricoles » ; « Le sexisme en entreprise » ; « L’apiculture urbaine » ; « Le harcèlement scolaire par ceux qui le produisent » ; « Le graffiti : la conquête de nouveaux territoires urbains », etc.

Les étudiants ont deux mois pour traiter leur sujet, avec au bout du chemin, une soutenance à l’université Lyon 2 le 13 avril 2017.

Ce module est réalisé conjointement avec Rue89 Lyon et Petit homme production.

 

 

Médiacités Lyon : Première conférence de rédaction au Club de la presse

MédiacitésL’équipe lyonnaise de Médiacités a choisi le Club de la presse de Lyon pour organiser sa première conférence de rédaction. Ils étaient une dizaine de journalistes à plancher et échanger studieusement sur leurs projets de reportages, affinant angles et sujets.

 

 

 

 

 

Médiacités 2Le tout jeune pure player, spécialisé dans l’enquête journaliste – et locale –  a été lancé en fin d’année dernière à Lille et se développera dans les mois à venir à Lyon, Nantes et Toulouse. Rappelons que Médiacités est le lauréat de la dernière édition des Têtes chercheuses, prix du Club de la presse de Lyon qui récompense les projets d’innovation économique et éditoriale dans le domaine de la presse.

Club pigiste n°2 : L’art du Synopsis

Pour sa seconde édition, le Club pigiste s’adonne à l’Art du synopsis.

IMG_0466Quelles sont les clés d’un bon synopsis ? Comment le rédiger ? Sous quelle forme faut-il l’envoyer ? Quel est le petit « plus » qui va vous aider à le faire accepter ?

La dizaine de journalistes pigistes présent au Club de la presse de Lyon, a pu échanger avec Charles Foucault-Dumas, fondateur et ex-rédacteur-en-chef de L’Usine Digitale.

 

IMG_0460La séance animée par Anne-Gaëlle Moulun, journaliste scientifique, co-présidente de l’association Profession : pigiste et Guillaume Bouvy, journaliste et administrateur du Club a également été réalisée en vidéoconférence avec le Club de la presse de Clermont-Ferrand.

Commémoration du 10ème anniversaire de l’assassinat du journaliste Hrant Dink

ParHommage Assassinat Hrant Dink un froid vif, une petite centaine de personnes s’est réunie à Confluence, dans la rue qui porte son nom, pour rendre un hommage au journaliste turc d’origine arménienne Hrant Dink. Il y a tout juste 10 ans jour pour jour, le 19 janvier 2007, l’éditeur de presse avait été assassiné par un nationaliste turc devant le journal Agos qu’il avait fondé.

Après le dépôt de gerbe, les orateurs ont tenu à pointer et dénoncer les atteintes à la liberté de la presse et d’expression du gouvernement Erdoğan.

Cérémonie organisée par le Club de la Presse de Lyon et sa région et la Ville de Lyon avec le soutien de l’AJP, du CCAF, de Reporter sans Frontière, la Fondation Hrant Dink, la Fédération internationale des journalistes, la Fédération européenne des journalistes, l’UGAB Lyon, l’ISCPA.

 

Rakel Dink

Message de Rakel DINK – Commémoration du 10ème anniversaire de l’assassinat de Hrant Dink

« Chers amis réunis à Lyon,

Je voudrai vous remercier du fond du cœur pour l’hommage que vous rendez à mon époux, à Lyon, en ce jour qui marque le 10eme anniversaire de son assassinat. Au travers de Hrant Dink, c’est la défense des droits de l’homme en général qui est défendue.

La lutte est longue, mais elle nous conduira à la victoire.

Un grand merci à vous tous réunis en ce jour, rue Hrant Dink, merci aux organisateurs et,tout particulièrement à M. Gerard Collomb maire de Lyon, et à Jeanine Paloulian pour leur soutien indéfectible« .

                 Rakel Dink, Istanbul/18 janvier 2017

                   

ATELIERS NUMERIQUES (Saison 4) : Workplace by Facebook

Facebook @work - Atelier numérique (janv. 2017)
Pour la première session de cette nouvelle saison, Isabelle Barnel présente aux adhérents du Club de la presse de Lyon les fonctionnalités actuelles de Workplace by Facebook (ex-Facebook@Work), média social d’entreprise déployé depuis octobre 2016 pour permettre aux organismes de se doter d’un Réseau Social d’Entreprise (RSE), entre autre.

APÉROS DU CLUB : rendez-vous le 19 janvier 2017 !

Apero17novNous étions une bonne vingtaine d’adhérents et non adhérents au Club ce jeudi : l’occasion d’évoquer une année 2016 riche en événements pour le Club et les rendez-vous qui s’annoncent dès le mois de janvier : Atelier numérique, Club pigistes, Fête de l’annuaire… Nous nous retrouverons pour fêter la nouvelle année lors du prochain Apéro du Club le 19 janvier à 19h. Pour des raisons d’organisation, merci de vous inscrire par mail au plus tard le 18 janvier si vous souhaitez y participer.

Photo : Claude Chevin.

L’auteur, l’éditeur et le libraire

« L’auteur, l’éditeur et le libraire », c’est le titre de la rencontre-dédicace proposée le 28 novembre à 18h au Club par Christel Leca, présidente du Club de la presse de Lyon, à l’occasion de la parution de son livre : Alpes sauvages, chez Glénat.

Puisant dans son expérience d’auteur, la journaliste spécialiste de l’environnement racontera ses collaborations avec des éditeurs depuis dix ans et partagera les leçons qu’elle en a tirées. Catherine (librairie Les yeux dans les arbres) apportera son témoignage de libraire indépendante et ses relations avec les éditeurs.501 ALPES SAUVAGES[LIV].indd

Inscriptions par mail.

Alpes sauvages, sera en vente sur place pour les dédicaces. Les services de presse sont à demander à Laure Wachter, attachée de presse chez Glénat.

Alpes Sauvages : au cœur de la vie sauvage des plus grandes montagnes d’Europe
Christel Leca (textes) et Biosphoto (photos)
Depuis les forêts jusqu’aux plus hautes altitudes, l’espace alpin offre mille occasions de se reconnecter avec une nature à l’état brut. Magnifiquement illustré par des images de l’agence Biosphoto, cet ouvrage très documenté permet de découvrir les multiples aspects des Alpes sauvages, au gré des paysages naturels et des rencontres avec la faune et la flore bien spécifiques que le massif abrite, de la Méditerranée au Danube.
Glénat, collection Beaux livres nature, format 275×328 mm, 160 pages, 39.50€, sorti le 16 novembre 2016.
Contact presse : Contact Presse : Laure Wachter : 01 41 46 10 34 • 06 95 88 13 34.

 

Hommage à Philippe Dibilio

DibilioL’Adagio d’Albinoni a ouvert l’hommage au journaliste Philippe Dibilio, décédé cet été. Au cours de la soirée du 15 novembre, de nombreux journalistes, anciens collègues et surtout amis, se sont retrouvés au Club pour échanger et partager autour de cette figure dont la carrière avait embrassé la presse écrite, radio et télévisée. Catherine Simon-Lenack a lu un texte écrit en hommage à son ami (lire ici). Ce moment était organisé avec le concours de l’Association des Journalistes professionnels. Photo : Maéva Melano.

Mediacités, lauréat des Têtes Chercheuses

Plus de 200 personnes ont assisté, lundi 7 novembre dernier, à l’Institut Lumière, à la remise du prix des Têtes Chercheuses 2016, en présence d’Eric Fottorino, directeur du journal « Le 1 » qui a reçu le prix d’honneur du concours*.

Il a beaucoup été question d’indépendance des médias, de nouveaux modèles économiques à inventer et de moyens à donner aux journalistes pour qu’ils fassent correctement leur métier, « le plus beau métier du monde » pour un des lauréats, et redeviennent les auxiliaires de la démocratie qu’ils n’auraient jamais du cesser d’être.

tetes-chercheuses 2016C’est le projet de Jacques Trentesaux et Nicolas Barriquand, Médiacités, qui a obtenu le trophée de la pgart du Jury, après que les six finalistes (99 media, Far Ouest, Live Magazine, Mediacités, Le journal minimal et Sept.info) aient pitché leur projet en trois minutes chrono devant le public. Le choix fut déchirant, car les projets avaient tous des qualités : c’est le modèle économique et la ligne éditoriale de Mediacités qui ont convaincu le mieux le Jury de la viabilité de ce média qui devra faire ses preuves et nous raconter son parcours l’an prochain lors de la prochaine édition du concours.

Le Club de la presse de Lyon et de sa région se réjouit du succès public et médiatique de la soirée et du concours. C’est le projet phare du Club : il remplit admirablement une de ses principales missions : se faire l’écho des difficultés de notre métier tout en valorisant les initiatives qui apportent des solutions, inventant les médias de demain.

Bravo à toute l’équipe et aux finalistes, bonne route à Mediacités, merci à Eric Fottorino pour sa présence inspirante et à tous les partenaires des Têtes Chercheuses qui ont fait de cette deuxième édition un événement incontournable.

Christel Leca, présidente du Club de la presse de Lyon et de sa région

* Eric Fottorino a été interviewé par L’Autre Direct en marge de la remise des prix : voir l’interview.

Apéros du Club : convivialité et information

Apero19oct2016L’Apéro du Club du 19 octobre a réuni plus d’une vingtaine de personnes, journalistes ou communicants, adhérents ou futurs adhérents du Club.

Ce fut également l’occasion de mieux connaître les nominés au concours des Têtes Chercheuses. Cette soirée a répondu à une mission importante du Club : favoriser la rencontre entre journalistes, communicants et porteurs de projets liés aux médias dans une ambiance informelle et décontractée.

Le prochain apéro aura lieu le 17 novembre : prenez date et inscrivez-vous d’ores et déjà sur le site du Club !

Têtes chercheuses : Minimal, Live, Médiacités, Sept, 99 ou Far Ouest ?

ampouleTCSuite à la réunion du Jury des Têtes Chercheuses, les heureux nominés qui pitcheront leur bébé devant le public le 7 novembre à 19h à l’Institut Lumière sont :

  • Le Journal Minimal, pure player pour le retour à l’essentiel, less is more, qui apporte des réponses aux problématiques actuelles ;
  • Live Magazine, journal vivant pendant lequel des journalistes, photographes, dessinateurs, réalisateurs, se succèdent sur scène pour raconter en mots, en sons, en images, une histoire en six minutes ;
  • Médiacités, journal en ligne d’investigation et de décryptage consacré aux grandes métropoles de France ;
  • Sept.ch, plateforme web et mook consacrés au journalisme narratif ;
  • 99 Media, plateforme vidéo qui diffuse des documentaires en au moins six langues ;
  • Revue Far Ouest, pure player sur le sud-ouest de la France qui raconte des histoires sous forme de feuilletons mixant journalisme, documentaire et série TV.

Inscrivez-vous dès à présent pour cette soirée exceptionnelle !

En savoir plus : Les Têtes Chercheuses.

Bienvenue à notre nouveau délégué général

jean_louis_rioualJean-Louis Rioual a pris ses fonctions le 19 septembre. Parmi ses premiers chantiers : la réalisation du prochain annuaire du Club, la mise en place d’une base de données, la refonte du site internet… Il travaillera en lien avec Astrid Ingé, notre secrétaire, qui remplace Jocelyne Meggiolaro, toujours en congé maladie et à qui nous souhaitons bon courage.

 

Jean-Louis va également mettre en place une valorisation de la presse lyonnaise à travers un présentoir où seront mis à la disposition des visiteurs en consultation les magazines et quotidiens qui parviendront au Club en service de presse. N’hésitez-pas à le contacter pour que votre média soit en bonne place !

Vif succès pour le premier apéro du Club de l’année

Apero15sept16Plus de 40 personnes sont passées boire un verre hier soir au Club de la presse : journalistes et communicants, adhérents ou non, ont pu se retrouver entre amis de longue date ou lier de nouvelles relations, envisager des projets communs, échanger des cartes de visites…

Un début de soirée apprécié par tous : « c’est une très bonne idée », confie une attachée de presse ; « je trouve ça vraiment sympa », surenchérit une ancienne présidente du Club ; « je suis content d’être passé », ajoute un directeur d’agence de presse.

Ce rendez-vous sera renouvelé tous les troisièmes jeudis de chaque mois : c’est l’occasion de faire connaître à vos collègues et confrères le Club, ses actions et sa convivialité. Rendez-vous le 20 octobre !

Déjeuner avec Thierry Braillard du 12 septembre

IMG_1495Rentré quelques heures plus tôt des Jeux paralympiques de Rio, Thierry Braillard a pris part lundi dernier à un déjeuner de presse organisé par le Club.

Après avoir rapidement mis en avant le Pacte de performance, ce suivi socioprofessionnel renforcé lancé fin 2014 au niveau national à l’attention des sportifs de haut niveau, le secrétaire d’Etat chargé des Sports a ensuite satisfait au cœur des attentes de la majorité des convives : son actualité locale. Il a officialisé à cette occasion sa candidature aux législatives de juin 2017 dans la première circonscription du Rhône, lui qui avait cédé son poste à sa suppléante lors de son entrée au gouvernement en avril 2014.

Etiquettes, soutiens, adversaires, calendrier, évolution des relations avec Gérard Collomb ou Emmanuel Macron, le vice-président du Parti radical de gauche a ensuite répondu au feu roulant des questions de la douzaine de journalistes présents.

Anthony Diao

Photo Denis de Montgolfier

Christel Leca nouvelle présidente du Club de la presse

C’est fait ! Le Club de la presse à un nouveau président, enfin, une présidente ! Le conseil d’administration, élu lors de la dernière assemblée générale, s’est réuni pour la première fois le 20 juin dernier pour élire son président et son bureau.  

Christel Leca succède ainsi à Stéphane Rabut.  Journaliste, auteure, rédactrice web, spécialisée dans l’environnement depuis vingt ans, Christel Leca collabore aujourd’hui au Forestier Privé, Environnement Magazine, Déchets Magazine, Le Parisien (Ma Terre)…

Le conseil d’administration 2016/2017 du Club:

Bureau:

  • Présidente : Christel Leca (Journaliste indépendante)
  • Vice-présidents : Claire Jeantet (Inediz), Stéphane Rabut (Channel agence de presse)
  • Secrétaire:  Steven Dolbeau (Journaliste indépendant)
    • Secrétaire-adjointe : Maeva Melano-Costamagna (Intermédia)
  • Trésorier : Yves-Michel Dumond (Vidéo sans frontières)
    • Trésorière-adjointe : Jeanine Paloulian  (Nouvelles d’Arménie Magazine)

Administrateurs:

– Collège journalistes:

  • Richard Benguigui (La Montagne) ,
  • Guillaume Bouvy  (Journaliste indépendant, nouvel élu), 
  • Anthony Diao (L’esprit du Judo, nouvel élu)
  • Marie-Françoise Villard (Journaliste indépendante, nouvelle élue),

– Collège Entreprises amies:

  • Françoise Estienne (Enedis),

– Collège communicants:

  • Hélène Badon-Murgue (Sanofi).

 

Le trombinoscope du Conseil d’administration du Club de la presse 

photos-ca-2016

Assemblée générale : 3 nouveaux administrateurs

Plus d’une quarantaine de membres ont assisté à la dernière assemblée générale du Club de la presse, mardi 14 juin 2016. Avec cette réunion estivale, le Club renoue avec un cycle  de travail plus classique pour une association mais plus efficace.

L’assemblée s’est ouverte sur le rapport d’activité très fourni présenté par Maeva Melano (sécrétaire) et Christel Leca (secrétaire adjointe).  Puis Jean-Louis Rioual (trésorier)  a présenté le rapport financier qui a démontré une situation saine du Club. Enfin Stéphane Rabut (président) a exposé son rapport moral. Tous les rapports ont été votés à l’unanimité.

Vous pouvez les retrouver ici en pdf 

Renouvellement des administrateurs

Cinq postes étaient à pourvoir. Deux administrateurs sont démissionnaires (Jean-Louis Rioual, Véronique Buttin) et trois administrateurs sont arrivés en fin de mandat (Steven Dolbeau, Maeva Melano, Christian Guyard).

Candidats : Steven Dolbeau (sortant), Maeva Melano (sortante), Guillaume Bouvy, Anthony Diao, Marie-Françoise Villard.

Les candidats sont élus à l’unanimité, leur nombre ne dépassant pas le nombre de postes à pourvoir.

Le nouveau conseil d’administration se réunira le 20 juin prochain pour élire le bureau (président, trésorier,secrétaire ainsi que leurs adjoints).

Stéphane Rabut quitte la présidence, étant arrivé à la fin de son mandat (le président est élu pour un an, renouvelable une fois). Toutefois son mandat d’administrateur court jusqu’en  2018.

 

 

 

 

Afterwork #2

afterwork

 

Afterwork #2 . Face au succès du premier afterwork, le club récidive et vous attends jeudi 26 mai à partir de 18h30 pour discuter, réseauter…. dans une ambiance conviviale et détendue. On vous attend jeudi 26 mai à partir de 18h30 !!

 

Convocation à l’assemblée générale ordinaire mardi 14 Juin 2016

Bonjour à tous,

Un préambule avant de vous présenter la convocation à la prochaine assemblée générale ordinaire du Club, le 14 juin 2016 à 18h30, 5 rue Pizay.

C’est une mini-révolution pour le Club de la presse. Son assemblée générale se tient de nouveau au mois de juin. Ce changement de date à pour objet de remettre le Club dans un cycle associatif plus serein. Jusqu’à présent l’assemblée avait lieu à la mi-septembre, voire fin septembre. Ce qui impliquait que le nouveau conseil d’administration ne se réunissait que… début octobre. Autant dire que, pour les nouveaux administrateurs, les délais étaient un peu court pour appréhender notre vénérable institution et la réalisation de l’annuaire. 

Avec ce nouveau cycle, le conseil d’administration sera à pied d’œuvre dès la rentrée, frais et dispos après des vacances bien méritées.

Stéphane Rabut

Président du Club de la presse de Lyon

 

L’assemblée générale ordinaire des membres actifs du Club de la presse de Lyon se tiendra le mardi 14 Juin 2016 à 18h30 au siège du Club. Tous les membres du Club sont invités à y participer.

Le conseil d’administration donnera lecture du rapport d’activité (Maeva Melano-Costamagna), du bilan financier (Jean-Louis Rioual) et du rapport moral (Stéphane Rabut).

 

A l’ordre du jour de cette assemblée générale figurent : 

  •  l’approbation du rapport financier et du rapport moral,
  • le renouvellement d’une partie des membres du conseil d’administration conformément aux statuts

Votre présence à l’assemblée générale est importante. Si vous ne pouvez pas assister à l’assemblée générale, vous pouvez déléguer votre vote en donnant un pouvoir et le remettre à un autre adhérent à jour de cotisation afin qu’il puisse voter. Merci de remplir ce formulaire de pouvoir. Nos statuts prévoyant qu’un quorum doit être atteint afin de rendre les décisions de l’AG valables.

 Qui vote?

Les membres actifs à jour de cotisation.

Qui sont-ils ?

Tous les journalistes, dont le statut est défini par la loi.

Les membres associés, directeurs de journaux, collaborateurs de rédaction, attachés de presse et chargés de relations publiques n’ont pas le droit au vote.

Les directeurs de publication inscrits à la commission paritaire et les collaborateurs de rédaction peuvent devenir membres actifs sur cooptation du Conseil d’administration et dans la limite d’un tiers des membres actifs .

 

Candidatures au conseil d’administration :

Qui sort ?

Christian GUYARD, Maeva MELANO, Steven DOLBEAU dont les mandats sont arrivés à leurs termes. Véronique BUTTIN qui nous quitte pour des raisons personnelles.

Qui peut se présenter ?

Tous les journalistes professionnels, conformément à la loi et à jour de cotisation.

Tout candidat à l’élection doit être présent à l’assemblée générale ou en cas d’absence motivée confirmer sa candidature par écrit. Les actes de candidature sont admis jusqu’à l’ouverture de l’assemblée générale.

Comment vote-t-on ?

L’élection a lieu au scrutin secret, uninominal à majorité simple. Le vote par procuration est admis, chaque votant ne pouvant présenter plus de trois pouvoirs, voix initiale comprise (art 13).

Et après que fera le C.A. ?

Le conseil d’administration élit en son sein un bureau composé d’un(e) président(e), d’un(e) ou plusieurs vice-président(e), d’un(e) secrétaire général(e), et d’un(e) trésorier(e), ces derniers postes pouvant être doublés par des adjoints.

 

 

Les candidatures sont donc ouvertes et les journalistes intéressés doivent impérativement l’exprimer par écrit en remplissant la déclaration de candidature que vous trouverez en suivant ce lien. Le mandat est de 3 ans.

 

La plateforme Medium n’a plus de secrets

medium2

C’est la nouvelle plateforme de publication qui monte. Medium s’est mieux fait connaître en France à la faveur de la campagne pour les primaires des élections américaines, plusieurs médias français commencent à l’utiliser et de nombreux journalistes l’ont déjà explorée, Isabelle Barnel nous en a livré les secrets lors du dernier atelier numérique du Club mardi 4 mai .

Les adhérents du Club peuvent retrouver son tutoriel sur le site internet en se connectant et en suivant ce lien

medium_large

Les Entreprises amies du Club découvrent 99.media

Permettre de visionner des documentaires en langues différentes et rendre ainsi davantage visible le travail souvent effectué pour une diffusion unique à la télévision, en favoriser une plus grande appropriation, Jérôme Plan a présenté vendredi aux Entreprises amies le site internet  99.media qu’il a lancé à la fin de l’année dernière. Initiative de ce journaliste lyonnais qui collabore pour Euronews, le travail de traduction est assuré par des professionnels pour l’instant en six langues différentes. La plateforme est à but non lucratif. Elle diffuse gratuitement les films et permet aux médias de les reprendre sur leurs propres sites grâce à une licence creative commons. Euronews ou le Point ont ainsi déjà diffusé en France ces documentaires.

99media299media1

La première soirée afterwork au Club en appelle d’autres

IMG_4029

Juste une soirée conviviale pour se rencontrer et échanger. Jeudi 28 avril, une quarantaine de journalistes et professionnels de la communication a partagé ce moment dans les locaux du Club. Nouveaux adhérents, membres du Club de longue date ou futurs membres se sont retrouvés, croisés, ont fait connaissance autour d’un verre. La bonne ambiance de cet afterwork test en appelle d’autres et le prochain rendez-vous est déjà fixé au jeudi 26 mai prochain, pour pérenniser cette soirée.

Un mur d’idées à compléter

L’occasion aussi de lancer un « mur d’idées » sous forme de post-it recueillant vos attentes. Le mur attend vos suggestions à compléter au cours des prochaines semaines.

IMG_4031

Vernissage pour les héro(ïne)s de Lyon BD

tumblr_inline_o0jf7gpMQf1sg073i_500
 
Le Club de la presse accueille dans ses murs jusqu’à fin avril l’exposition Héro(ïne)s, un projet réalisé par Lyon BD Organisation et Jc Deveney. Le projet Héro(ïne)s traite de la sous-représentation du personnage féminin dans la bande dessinée. Il fait dialoguer 22 auteurs de BD et 4 doctorants de Normale Sup, pour faire rire et réfléchir en renversant les genres et les représentations dans la bande dessinée. « Il ne s’agit pas de dire que les personnages féminins n’existent pas ou que l’imaginaire du 9ème art est machiste. Mais leur représentation reste minoritaire et très souvent liée à des stéréotypes convenus« , expliquent les porteurs du projet.
Jeudi soir quelques uns des dessinateurs du projet sont venu présenter leur travail au Club à l’occasion du vernissage de l’exposition.
L’occasion également pour Mathieu Diez, directeur de LyonBD, de présenter, à quelques semaines de l’édition 2016 du festival Lyon BD Events, leur nouvelle structure destinée à animer des événements en entreprises autour de la bande dessinée.
N’hésitez pas à venir voir l’exposition au Club !
 
Pour en savoir davantage sur le projet Héro(ïne)s:  http://hero-ine-s.tumblr.com/

Rencontre avec des journalistes syriens

alep1

les trois journalistes syriens accompagnés de la représentante du Collectif des amis d’Alep (à G.) et de leur interprète (au centre), accueillis par Steven Dolbeau, vice-président du Club.

Invités en Rhône-Alpes par le Collectif des amis d’Alep, trois journalistes syriens sont venus débattre au Club de la presse de la situation en Syrie, de leur vision du conflit et de leurs conditions professionnelles de travail avec nos adhérents journalistes. « Il n’y a pas de liberté sans prix« , a résumé Reem Fadel . La journaliste, accompagnée de ses confrères  Youcef Seddik, et Zein Al-Rifai , fondateurs de l’Aleppo media center, sillonne les régions de France pour tenter de faire comprendre la situation syrienne complexe. Opposants à Bachar El Assad, ces journalistes ont expliqué comment ils ont posé depuis 5 ans les bases d’une presse indépendante du pouvoir en place.

Ils sont aussi venus défendre le fait que pour eux, les relations entre l’ALS et le front Al Nosra qui existent ressemblent plus à des relations « de la guerre froide« . S’il y a des accords avec la branche syrienne d’Al Qaïda, c’est pour combattre le régime en place, ont il affirmé. « La révolution française n’a pas été blanche« , a tenté comme comparaison Reem Fadel.

Les journalistes syriens sont ce lundi en conférence publique à Grenoble, Ils prendront la parole demain à Lyon à l’école de journalisme Iscpa puis mercredi à 18h pour une conférence publique à Sciencespo Lyon où ils seront accompagnés par Hala Kodmani avant de s’exprimer le 8 avril depuis la mairie du 1er arrondissement de Lyon.alep 2

Le Club accueille des journalistes syriens ce lundi

12565454_1513360058968364_7804895749678689760_n

A l’occasion de leur arrivée en région Rhône-Alpes, le Club de la presse de Lyon vous invite à une rencontre-presse avec Youcef Seddik et Zein Al-Rifai journalistes à Alep, Reem Fadel et Louai Abo Al-Joud journalistes d’Alep exilés en Turquie.

Ils viendront témoigner de leurs expériences professionnelles, de leur travail de journalistes et de la situation en Syrie.

Ces quatre journalistes tiendront une série de conférences publiques à l’initiative du Collectif des amis d’Alep qui a organisé leur venue en France.

Lundi 4 avril 2016 de 13h à 14h30
Club de la presse de Lyon
5 rue Pizay Lyon 1er

Rencontre réservée aux journalistes

Les Entreprises amies du Club dans les coulisses d’Euronews

Visite du siège mondial d’Euronews à la Confluence, rencontre avec Michael Peters, président du directoire, les Entreprises amies du Club de la presse de Lyon ont découvert vendredi 1er avril les coulisses de la fabrication de l’information de la chaîne européenne basée à Lyon. Michael Peters a levé pour elles un coin du voile sur le futur de la chaîne qui sera présenté au MIP de Cannes la semaine prochaine.

 

Le Club s’expose à « Super demain »

Le Club de la presse de Lyon est présent aux Subsistances vendredi et samedi pour participer à l’événement professionnel et grand public « Super demain » dédié au numérique et aux nouveaux médias et organisé par l’association Fréquence écoles.

superdemain1

Après une journée où scolaires et professionnels ont pu s’initier à la presse et la communication numériques, pratiquer internet avec un regard critique, ou plonger dans les univers virtuels de la 3D, des jeux vidéos ou des robots, l’expérience continue ce samedi avec une journée grand public ouverte à tous.

 

C’est pour le Club de la presse l’occasion d’être présent physiquement pour rencontrer les lecteurs de demain et leurs parents.

superchristel

A côté d’un stand sous la grande verrière des Subsistances présentant ses activités, le Club de la presse de Lyon animera ce samedi à l’espace « Grande table »des mini-conférences donnant des clés pour vérifier ses sources d’information sur le web (14h30) et pour bine s’informer à l’heure du web (16h30).

Succès pour la soirée « La presse vise la Une ! »

Belle soirée à la Manufacture des tabacs jeudi 10 mars organisée par un groupe d’étudiantes d’Infocom Lyon3 dans le cadre de leur challenge des 72 heures de la com pour le Club de la presse.

Elles nous ont fait nous interroger sur le futur de la presse et nous ont présenté leur vision sous la forme ludique d’un talk show et trois thématiques qui ont réuni Julie Druguet, rédactrice en chef d’Intermédia et Maxime Lelong, fondateur et rédacteur en chef du site 8éme étage pour aborder le quotidien du journaliste face aux mutations de la presse.

Joseph Belletante, directeur du Musée de l’imprimerie et de la communication graphique, Sébastien Meunier, correspondant pour Méta-Media et Clément Renaud, consultant en stratégie sur les médias sociaux ont débattu de l’évolution du marché et des modes de consommation de la presse.

Enfin, pour nous projeter dans le futur, Thierry Lamouline, directeur de Augmented média et Florent Maurin, fondateur de The pixel hunt, ont abordé les tendances et innovations connectées en imaginant le consommateur d’information de demain. Le tout ponctué par les dessins d’Elias Gelin et les notes de piano d’Adrien Maillet.

Une soirée que vous pouvez revoir sur Youtube:

…et en photos:

« Superdemain » fait apprivoiser le numérique aux ados et à leurs parents

Découvrir, redécouvrir ou apprivoiser l’univers numérique en testant les outils, « Superdemain » débarque à Lyon les 18 et 19 mars prochains. L’association Fréquence écoles a présenté hier au Club le contenu de ce rendez-vous qu’elle organise pour montrer en quoi les technologies numériques changent la vie quotidienne. Une réunion pas seulement destinée aux geeks ou ados, mais aussi aux parents.

Trois temps de rencontre sont prévus: le vendredi pour les scolaires et les professionnels. La journée grand public de samedi sera gratuite pour tous.

Les Club de la presse s’est associé à cette opération d’initiation à l’univers et aux médias numériques et sera présent aux Subsistances au cours de ces deux journées, à la fois sur un stand de présentation du travail des journalistes, mais aussi en animant deux mini conférences sur la vérification des informations et le travail des journalistes à l’heure d’Internet.

 

superdemain

Plus d’infos: www.superdemain.fr

Prenez une longueur d’avance sur le journalisme mobile avec le Club

Prenez une longueur d’avance et devenez un pro du journalisme mobile en apprenant à exploiter les possibilités du smartphone.

Le Club propose à tarif préférentiel la formation « Filmer et réaliser une vidéo de qualité professionnelle avec un Iphone/Ipad » organisée par Samsa.fr.
au prix de 750 € HT avec le kit ireporter offert au lieu de 990 € (FORMATION PRISE EN CHARGE PAR LES OPCA)

samsa

DATE : 7 et 8 mars 2016 (14h d’apprentissage)

LIEU : Club de la presse de Lyon et sa région

PUBLIC : Journalistes et producteurs de contenu numérique (groupe limité à 6 à 8 personnes, priorité aux adhérents du Club)

FORMATEUR : samsa.fr, organisme de formation agréé (possibilité de prise en charge de la formation par les OPCA)

MATERIEL REQUIS : son Iphone/Ipad (possibilité d’autres formations pour android nous contacter)

LES + DE LA FORMATION AU CLUB

  • 750 € HT les 2 journées de formation (au lieu de 990€)
  • Un mini-kit iReporter pour smartphone est offert pour toute inscription

samsakit

 Le programme de la formation

Inscriptions auprès du Club avant le 28 février (nom, mail et adresse de facturation)– nombre de places limitées pour cette première session, priorité sera donnée aux adhérents du Club dans l’ordre d’arrivée des inscriptions. Possibilité d’autres sessions Iphone ou Androïd.

Une soirée XL pour la fête de l’annuaire 2016

Merci à Fabrice Caterini d’Inediz pour ces premières images de la fête de sortie de l’Annuaire 2016 du Club de la presse de Lyon et de sa région au Musée gallo-romain de Lyon sur les hauteurs de Fourvière.

Pour nos adhérents qui n’ont pu se rendre à la soirée « XL », clin d’oeil en chiffres romains aux quarante ans que vient de fêter le musée, et aux quarante années d’existence que le Club fêtera fin 2016, l’annuaire est disponible au Club rue Pizay.

Merci à nos Entreprises amies, aux adhérents, au Musée gallo-Romain et à son personnel qui nous ont accueilli, à l’Inter-Rhône dont nous avons dégusté les vins avec modération! et aux étudiants de l’Iscpa qui ont assuré l’accueil.

L’atelier numérique du Club sur Periscope en direct

Le deuxième atelier numérique de la saison au Club est consacré à l’utilisation de l’application de streaming vidéo en direct « Periscope ». Pour les absents, l’atelier est diffusé en live sur le compte Periscope du Club. Connectez-vous sur atelier périscope ou en cliquant sur la photo ci-dessous. Le replay est disponible pendant 24h. Après, il faudra lire le tuto d’Isabelle Barnel.

atelier periscope

First meeting for Newsclub

The first meeting for Newsclub took place on tuesday with our american teacher Sven. The meeting for the 2nd group will be next week.

Le Newsclub animé par Sven Van Vliet de LingoFacto a débuté ce midi avec le 1er groupe et se poursuivra mardi prochain avec le 2nd. Un rendez-vous bimensuel pour améliorer son anglais!

newsclub.jpg large

 

Club pigiste: comment bien démarcher les rédactions

Compte rendu de la deuxième réunion du club pigistes par Coralie Favre

Comment démarcher les rédactions

club pigiste janvier

Cinq journalistes du groupe Lyon piges étaient réunis, mercredi 27 janvier au Club de la presse de Lyon. Leur objectif, échanger leurs expériences et mettre en place un plan de démarche efficace du pigiste vers les rédactions. Tous ont conclu qu’être pigiste c’est entretenir un bon réseau et s’armer de patience.

Identifier les besoins des rédactions

Un bon pigiste va là ou il est attendu. Pour cela, un bon réseau est nécessaire. Les tuyaux tournent dans la profession.

  • Le réseau :
    Le réseau occupe une place primordiale dans la profession pigiste.- Pigiste to Rédaction- Pigiste to Pigiste- Pigiste to Tout
    Il ne faut pas hésiter à contacter les plateformes nationales. Les rédactions parisiennes peuvent faire appel à vos services de journaliste local, plutôt que de détacher des correspondants.
    Vous pouvez vous déplacer dans la capitale, dans les rédactions au culot ou prendre des RDV en masse.
    Des manuels, comme l’Annuaire du Club de la Presse ou Intermedia, permettent de repérer les contacts en région. Sur les réseaux sociaux, il est important de séparer son compte pro du perso.
    Un compte LinkedIn sert de plateforme de rencontre.
    Conseils d’utilisateurs : être actif sur le réseau et entretenir un réseau fiable (environ 100 contacts). On juge un réseau fiable, aux personnes que l’on a déjà rencontrées. 
  • Se spécialiser
    Un pigiste doit avoir une identité, sa patte, sa plus-value. Une bonne connaissance dans un domaine permet de se démarquer. Être généraliste permet aussi de se substituer un revenu sans passer par la case « boulot alimentaire ».
  • Une démarche de commerciale 
    Le travail de pigiste est composé à moitié par celui de commercial. Un bon pigiste doit avoir confiance en lui et en son travail. Son sujet doit être argumenté.
  • La carte de visite Les rédacteurs la préfèrent aux mails. Pour les cartes de visites, des sites comme Vista Print ou Europrint proposent des prix intéressants

Conclusion avec une phrase de Guillaume Bouvy » : Un pigiste ne fait pas de la boxe mais du judo. »

Les 48h de la pige se tiennent à Montpellier du 30 juin au 1 juillet 2016. Rdv à ne pas manquer.

Note pour l’année prochaine, présenter ses vœux manuscrits, une jolie carte et un mot personnalisé sont spécialement appréciés. 

Conférence sur « L’affaire Guy-André Kieffer » à l’Iscpa

Bernard Kieffer était venu au Club au printemps dernier présenter son livre en compagnie de témoins, Baudelaire Mieu journaliste ivoirien qui travaillait avec Guy-André et Christian Garnier (ex-mercenaire abondamment cité dans le livre).

L’Iscpa accueillera Mardi 9 février 2016 de 18 à 20h00 une conférence donnée par Bernard Kieffer et le journaliste Benoît Collombat suite à la parution de leur livre « Le frère perdu. L’affaire Guy-André Kieffer, enquête sur un crime d’État au cœur de la Françafrique».

Cette soirée abordera la difficulté du journalisme d’investigation en terrain hostile, la complexité d’une enquête judiciaire qui met en cause les dirigeants du régime ivoirien, le travail du journaliste et celui du juge d’instruction face à la raison d’Etat.

Pourquoi le journaliste Guy-André Kieffer a-t-il disparu en Côte-d’Ivoire, en 2004, alors qu’il enquêtait sur l’argent sale du cacao ?

Depuis dix ans, son frère Bernard mène une enquête au long cours qui, du Quai d’Orsay et de l’Élysée au clan Gbagbo et aux trafics locaux, remonte les tenaces réseaux de la vieille « Françafrique ». Une enquête passionnante doublée d’un témoignage poignant.

Le 16 avril 2004, le journaliste franco-canadien Guy-André Kieffer disparaît à Abidjan, capitale économique de la Côte-d’Ivoire, alors qu’il enquêtait sur l’argent du cacao. On ne le reverra plus. Quand son frère Bernard est informé de sa disparition, d’abord, il n’y croit pas. Avant que sa confirmation ne le plonge dans l’angoisse, puis la colère. Et depuis lors, ce drame a envahi sa vie. Aidé de ses proches et de nombreux amis, il se lance alors dans une enquête au long cours pour tenter de connaître la vérité sur le sort de « GAK », sur ceux qui l’ont enlevé et, très probablement, tué.

C’est le récit de cette quête de vérité, jalonnée d’incroyables rebondissements, que propose Bernard Kieffer dans ce livre. Très vite, les autorités françaises sauront que GAK a été enlevé par les membres d’un « escadron de la mort » lié à Simone Gbagbo, l’épouse du président ivoirien. Mais cela, la famille ne l’apprendra que bien plus tard. Pourquoi ce silence du Quai d’Orsay et de l’Élysée ? GAK enquêtait sur les malversations de responsables ivoiriens impliqués dans le pillage organisé des finances publiques du pays, et il se savait menacé. Par qui et pour quelles affaires ?

Les réponses à ces questions, comme il le raconte dans ces pages poignantes, Bernard Kieffer ne les découvrira que très progressivement. Ignorant tout au départ des réalités africaines et des circuits internationaux de corruption, il sera l’objet de désinformations multiples, émanant d’individus aux motivations peu claires. Mais au fil des années, il va se forger une conviction : à Abidjan comme à Paris, nombreux sont les responsables politiques et économiques haut placés qui ont tout intérêt à étouffer la vérité sur les causes de la disparition de son frère. Raison de cette double omerta : la force des vieux réseaux de la « Françafrique », qu’il découvrira peu à peu. Et que le journaliste Benoît Collombat, fin spécialiste de la question, éclaire dans sa préface à ce livre très personnel, aux nombreuses révélations.

Bernard Kieffer, juriste, est consultant et expert en droit de l’eau et de l’hydroélectricité. Il enquête depuis onze ans sur la disparition de son frère.

Benoît Collombat, grand reporter, chargé de l’investigation à France Inter, est l’auteur de nombreuses enquêtes sur la Françafrique, le monde du renseignement, de la politique et des affaires. Il a publié une contre-enquête sur la mort de l’ancien ministre Robert Boulin : Un homme à abattre (Fayard, 2007), Au nom de la France. Guerres secrètes au Rwanda (avec D. Servenay, La Découverte, 2014) et co-dirigé L’Histoire secrète du patronat, de 1945 à nos jours (La Découverte, 2e éd. augmentée, 2014).

Grand amphithéâtre du Campus René Cassin
47, rue Sergent Michel Berthet
69009 Lyon

Une nouvelle saison démarre pour les ateliers du Club

twitter2016

Twitter n’a désormais plus de secret pour les participants au premier atelier numérique de la nouvelle saison, toujours animée par Isabelle Barnel. Retrouvez le programme complet des ateliers 2016 sur la page ateliers du site.

Et le Tuto Twitter 

prochains rendez-vous

Le mardi 02 février 2016 (18h-20h) : Périscope/Meerkat (inscrivez-vous auprès de presselyon@clubpresse.com)

• Le mardi 01 mars 2016 (18h-20h) : Snapchat

• Le mardi 05 avril 2016 (18h-20h) : La Curation

• Le mardi 03 mai 2016 (18h-20h) : Medium

LES ENTREPRISES AMIES DU CLUB RENCONTRENT TRIBUNE DE LYON

tribune EA1

François Sapy, directeur de la rédaction et Olivier Vassé, rédacteur en chef de Tribune de Lyon, -installés depuis quelques semaines rue des Marronniers dans le 2e arrdt- ont présenté ce vendredi aux représentants des Entreprises amies du Club, la ligne éditoriale de leur hebdomadaire, l’équipe, sa manière de travailler, mais aussi les développements prévus.
Après le magazine culturel Exit et le lancement d’un site internet d’information saladelyonnaise.com, François Sapy met le cap sur des applis d’info/service de quartier. 60 secteurs ont été identifiés dans l’agglomération. Deux premières applis d’information devraient voir le jour dans les prochains mois.

Lyon est toujours Charlie

mur1

 

Un an après le massacre de Charlie Hebdo, le Club de la presse de Lyon n’oublie pas. Il n’oublie pas  en ce jour anniversaire les victimes, il n’oublie pas vos magnifiques mobilisations du mercredi soir place des Terreaux pour manifester votre attachement à la liberté de la presse et à la liberté de d’expression. Le Club de la presse n’oublie pas qu’il y a eu depuis la sanglante prise d’otage de l’Hyper-casher, puis le 13 novembre.

En hommage aux victimes du 7 janvier et à celles des autres attentats terroristes, le Club de la presse a choisi de montrer la liberté d’expression sur les murs de la rue Pizay où ont été projetés, jeudi 7 janvier 2016, des œuvres de dessinateurs de presse, lyonnais, français et étrangers en partenariat avec l’association Cartooning for peace, née en 2006 à l’initiative de  Plantu et Kofi Annan.

Retrouvez le diaporama projeté jeudi soir.

<iframe src= »https://docs.google.com/presentation/d/1D_y8z5waZVy_Hz_pMbmFH7Qe-Drv7ynombtGBXL4o24/embed?start=false&loop=false&delayms=3000″ frameborder= »0″ width= »960″ height= »569″ allowfullscreen= »true » mozallowfullscreen= »true » webkitallowfullscreen= »true »></iframe>

C’était il y a un an:

charlie1

Mercredi 7 janvier 2015 à Lyon, place des Terreaux, près de 20 000 personnes se rassemblaient.

charlie2

le dimanche, nous étions 300 000 dans les rues de Lyon à l’appel du Club de la presse

©arthurempereur

©arthurempereur

« Ce soir nous sommes tous Charlie »

toujours charlie

Un an après le massacre de Charlie Hebdo, le Club de la presse de Lyon n’oublie pas. Il n’oublie pas  en ce jour anniversaire les victimes, il n’oublie pas vos magnifiques mobilisations du mercredi soir place des Terreaux pour manifester votre attachement à la liberté de la presse et à la liberté de d’expression. Le Club de la presse n’oublie pas qu’il y a eu depuis la sanglante prise d’otage de l’Hyper-casher, puis le 13 novembre.

En hommage aux victimes du 7 janvier et à celles des autres attentats terroristes, le Club de la presse a choisi de montrer la liberté d’expression sur les murs de la rue Pizay où seront projetés, ce soir, des œuvres de dessinateurs de presse, lyonnais, français et étrangers en partenariat avec l’association Cartooning for peace, née en 2006 à l’initiative de  Plantu et Kofi Annan.

charlie1

Mercredi 7 janvier 2015 à Lyon, place des Terreaux, près de 20 000 personnes se rassemblaient.

charlie2

le dimanche, nous étions 300 000 dans les rues de Lyon à l’appel du Club de la presse

©arthurempereur

©arthurempereur

Le Club retisse des liens avec les pigistes

 

Le Club a accueilli mercredi 18 novembre la première réunion du réseau « Lyon piges » qui se relance avec Profession pigiste. Echanger, se rencontrer, rompre l’isolement, Guillaume Bouvy rend compte de cette première prise de contact qui a réuni une dizaine de personnes, membre ou non du club, mais tous pigistes et dont l’accueil et l’accompagnement font partie de la vocation du Club. Continue Reading

X