Category

*Rencontrer

Séminaire Médias | Les outils collaboratifs (Factshecking, lutte contre la désinformation, etc.)

Ce 14 septembre, en préambule du News Impact Summit qui se déroule cette année à Lyon, rencontre exceptionnelle au Club de la presse de Lyon et de sa région avec le First Draft et les rédactions de Libération, Le Monde, Les Echos, l’AFP, France TV, LCI, Courrier international, Radio France, 20 Minutes France, Rue89 Bordeaux soit une quinzaine de médias nationaux.
 
Les discussions portent sur le journalisme collaboratif et les outils que les rédactions mettront en place en matière de désinformation, de , avec en point de mire, les scrutins municipaux et métropolitains du printemps prochain.
Contact : Marie Bohner / marie@firstdraftnews.com

Entreprises amies | Visite de l’exposition Yves-Saint-Laurent (Musée des Tissus)

Le 8 novembre 2019, les directions de la communication des entreprises partenaires du Club de la presse de Lyon ont été invitées aux Musée des Tissus, à une visite en avant première de l’exposition Yves-Saint-Laurent, « Les coulisses de la haute couture à Lyon« .

Avant l’inauguration prévue quelques heures plus tard, elles ont pu admirer le travail des ateliers lyonnais qui de 1962 à 2020, participaient à produire le matériaux qui ont mis en lumière l’oeuvre du couturier.

Entreprises Amies | Xavier Antoyé & Patrick Maugé, Le Progrès

Pour ouvrir la saison des petits dèj’ Entreprises amies, le Club de la presse a invité le 4 octobre, Xavier Antoyé, rédacteur en chef du Progrès et Patrick Maugé, directeur du Progrès Evènements.
Les directions de la communication des entreprises partenaires ont pu échanger sur la stratégie éditoriale mais aussi sur l’évolution de la marque « Le Progrès » (premier groupe de presse français).

Rencontre | Le football féminin et l’olympique Lyonnais

Lundi 16 septembre, le Club de la Presse de Lyon a reçu les acteurs de l’essor du football féminin et lyonnais, à l’occasion d’un vernissage et d’une rencontre.

Pour échanger autour du développement de la communication et de la médiatisation du football féminin à l’aune de L’Olympique Lyonnais, Olivier Blanc et Christophe Marchadier, de la direction de la communication de l’, Delphine Cascarino et Sandrine Dusang, joueuse de l’équipe féminine de l’OL, Isabelle Bernard, présidente du club de supporter OLAngel‘Elles

« L’effet Coupe du Monde n’est pas acquis, il peut très vite s’essouffler ». Selon Olivier Blanc, l’engouement médiatique autours du football féminin est encore fragile. Pour Christophe Marchadier, le nouveau directeur de la communication de l’Olympique Lyonnais, la presse a joué son rôle. « C’est un phénomène que nous pouvons observer en Europe». C’est aussi ce que note Isabelle Bernard, fondatrice et directrice du club de supporters OL Ang’Elles. Il est encore trop tôt pour évaluer l’impact de la dernière coupe du monde sur le nombre de licenciées dans les Club mais l’association OL Ang’Elles, quant à elle enregistre une forte augmentation de ses adhérent(e)s.

Conférence de presse | Le Pure player Lyon-Entreprise refonde son site


Le Pure player Lyon-Entreprise refonde son site

Lyon-Entreprise, annuaire historique et média économique a présenté son nouveau site web lors d’une conférence de presse, le 27 juin dernier.

Est-ce que vous pourriez vous présenter ainsi que Lyon-Entreprises ?

Je suis Dominique Largeron, je suis dans la presse économique dans la région Auvergne-Rhône-alpes depuis 30 ans. Je suis passé par Le Progrès, les Petites Affiches Lyonnaises, la Tribune de l’Isère, avant de basculer du papier au web.
Depuis 10 ans, je suis rédacteur en chef de Lyon-Entreprises. C’est d’ailleurs l’un des ancêtres de la presse web à Lyon car ce site fonctionne depuis 18 ans, ce qui est énorme compte-tenu de l’âge du web.
Au départ, c’était l’idée de son créateur, Michel Prudhomme. Il souhaitait créer un annuaire des entreprises de la métropole lyonnaise et de la région. Lorsque que j’ai commencé, je me suis dit que ce serait pertinent d’ajouter un contenu éditorial économique, cela a très bien fonctionné jusqu’au moment où le créateur a pris sa retraite et revendu Lyon-Entreprises à une web agency : Pilot’in. Ils ont racheté le site il y a deux ans, avec une vraie volonté de développement. Ils ont aussi  investi des sommes importantes pour configurer et mettre aux normes le site de Lyon-Entreprises car l’énorme problème que nous rencontrions était le manque de lisibilité sur smartphone.

Vous pourriez nous expliquer le modèle économique ?

Il est original. Il y a 10 ans quand nous avons lancé la newsletter, nous étions la seule newsletter économique sur la métropole, depuis il y en a eu beaucoup. Notre modèle économique de base ne repose pas sur la publicité, même si il y en a. C’est une proposition à une centaine d’entreprise que nous avons surnommé les « VIP », de multiplier leur visibilité, c’est à dire que nous leur proposons une dizaine de possibilités,ils peuvent choisir du référencement, du publireportage, de la vidéo, etc.
Dans la seconde partie de la newsletter, nous retrouvons de l’information payante et non-indépendante sachant que la partie supérieure, est elle, complètement indépendante. La plupart des autres sites économiques fonctionnent sur l’abonnement. Ce qui n’était pas une alternative pour nous, puisque la grande force de Lyon-Entreprises c’est son lectorat. Celui-ci s’appuie sur un annuaire, soit une banque de données qui s’est développée pendant 16 ans. Nous ne pouvions pas prendre le risque de perdre nos lecteurs.

Nous touchons tous les domaines de l’économie : la santé, le sport, donc notre positionnement ne permettrait pas de vivre avec les abonnements.

Comment maintenir une véritable frontière entre Pilotin (agence de communication ayant acheté Lyon-Entreprises) et vos travaux éditoriaux ?

Dès le début, nous nous sommes mis d’accords avec les actionnaires, c’est-à-dire que d’un côté il y a l’information éditoriale et de l’autre côté il y a l’information des entreprises payantes. Le site de Lyon-entreprises fonctionne sur sa crédibilité, donc si effectivement on passait des publireportages dans la rubrique éditoriale indépendante, le lecteur le verrait tout de suite. Ce n’est pas ma vision du journalisme. De plus, économiquement ce ne serait pas viable.

Propos recueillis par Isaline Glévarec 

Rencontre presse | Vario Serant

 

Le 21 mars 2019, Vario Sérant, journaliste haïtien depuis les années 1980, a sensibilisé les adhérents aux changements climatique sur son territoire.

 

Co-fondateur d’un réseau alternatif haïtien d’information nommé Alterpresse depuis 2001, ce journaliste se penche sur des problématiques sociales et environnementales à échelle internationale. Il était présent au Club de la presse pour soutenir le projet « ChamgeClim-LHP » entrepris par l’association Lyon Haïti Partenariats, créée en 2011, qui milite pour une agriculture respectueuse de l’environnement ainsi qu’une éducation accessible et qualitative. Dans un cadre plus global, cette rencontre s’appuie sur un fond européen, qui a pour objectif d’accroître les actions ainsi que les connaissances en matière de développement durable, « Frame, Voice, Report

De surcroît, cette rencontre a permis aux participants de visualiser les enjeux  du paysage médiatique haïtien.

Projection débat | Free Speech, de Tarquin Ramsay

Liberté d’expression : un film, un débat

Le Club de la presse de Lyon inaugurait jeudi 10 octobre un cycle de projections-débats sur les médias avec la projection, au Cinéma Opéra de Lyon, de « Free Speech – parler sans peur », documentaire (GB, Jupiter Films, 2018) de Tarquin Ramsay, et un débat avec les spectateurs en présence d’Alexandre Buisine (Syndicat national des journalistes), Mathilde Régis (Le Lanceur / Lyon Capitale) et Jacques (Trentesaux (Mediacités), animé par Christel Leca, vice-présidente du Club.

Le film propose une série de témoignages de hackers, journalistes et lanceurs d’alertes (Julian Assange, Jérémie Zimmermann, Sarah Harrison…) sur la liberté d’expression, ce qu’elle représente pour la démocratie et les atteintes qu’elle subit en occident, au travers de l’enquête au long cours (4 ans) d’un jeune journaliste britannique à la recherche d’une définition du concept. Si le documentaire reste décousu, il permet de connaître ou mieux connaître de grandes figures de l’internet libre et apôtres d’une liberté de communiquer sans entraves.

Le débat a été l’occasion d’évoquer des sujets d’actualité qui concernent notre pays : la loi sur les « fake news », votée la nuit précédente à l’Assemblée nationale, mais aussi la viralité sur le web, la loi de 1881 sur la presse, celle sur le secret des affaires. Il a permis de rappeler l’importance du travail d’enquête des journalistes, appuyés par les lanceurs d’alertes qui ont besoin de soutien, à l’image des Rencontres du Lanceur,  et d’outils de protection, à l’instar de la plateforme sécurisée lancée début octobre par Mediacités (Lanceurs d’enquêtes).
Christel Leca, vice-présidente du Club de la presse de Lyon

Petit-Déjeuner Entreprises-Amies : Visite de TLM

 

Pour ouvrir la saison des rencontres médias destinées aux Entreprises-Amies du Club, TLM et son directeur Laurent Constantin ainsi que Jean-Pierre Vacher, le directeur d’antenne, ont ouvert les portes du média, le temps d’un petit-déjeuner le 28 septembre dernier. La plus ancienne TV locale, qui fête ses trente ans a, aujourd’hui, pour ambition de se développer et de s’étendre sur les départements limitrophes, d’implanter la marque TLM sur le territoire lyonnais. Et surtout, l’objectif de devenir un chaine d’information en continue ; nous en sauront plus cet automne.
TLM, c’est actuellement 20 emplois dont 12 à plein temps.

Têtes Chercheuses 2018 : La finale !

3e édition des Têtes Chercheuses – 19 septembre à Groupama Rhône-Alpes Auvergne (Lyon 9)
De nouvelles perspectives pour la presse multi-supports

Des reportages en réalité virtuelle, une matinale radio personnalisée, un site d’infos pour les sourds et muets… Les six finalistes du concours du Club de la presse de Lyon regorgeaient d’inventivité. Retour sur une soirée riche en contenu et en échanges.

18H40. La 3e édition du concours des Têtes Chercheuses s’ouvre. Près de 100 personnes ont pris place dans le confortable amphithéâtre du siège de Groupama Rhône-Alpes Auvergne. En régie, Stéphane et Melany, deux adhérents du Club de la presse s’activent pour lancer la retransmission de la soirée en live sur Facebook (à revoir ici).


Francis Thomine, le DG de Groupama inaugure la soirée avec un discours de présentation sur son entreprise qu’il veut transparente, créatrice d’emploi et humaniste.
Le jury de professionnels des médias se prépare à écouter activement les pitchs des six finalistes. Ils s’étaient déjà réunis quelques semaines plus tôt au sein du Silex de l’EM Lyon pour procéder à la sélection des finalistes. 26 dossiers avaient alors été étudiés de manière active et passionnée. Difficile de trancher face à des projets originaux et engagés.

Des pitchs de grande qualité

Carbone, la revue lyonnaise ouvre le bal. Ce magazine sur la culture des imaginaires se distingue par des illustrations soignées et une ligne éditoriale exigeante. Elle fait d’ailleurs participer des auteurs et designers de renom. Flush prend la suite. Autre média lyonnais, qui prépare le lancement d’un magazine qui ne manque pas de culot. En effet, cette revue traitera de l’actualité des toilettes. Un sujet au premier abord anodin mais dont la fondatrice Aude Lalo réussit à nous démontrer tout son intérêt et son actualité.


Les Croissants suit. Stanislas Signoud présente cette application qui livre chaque jour sur le mobile de ses abonnés une émission personnalisée selon leurs centres d’intérêt. Son équipe à Paris s’attèle à la préparation de l’édition du lendemain. Cet ancien développeur a mis sur pied un algorithme qui permet de réaliser cette sélection. Mais aussi de pousser des contenus hors des sujets de prédilection de ses abonnés. En effet la limite est pointée par l’un des jurys : le manque de contradiction et d’ouverture sur des sujets ne sont-ils pas une limite à ce média ?

Le jury reste en alerte, les questions toujours pertinentes. Dans la salle, l’auditoire apparaît captivé.

La journaliste Louise Gamichon s’installe au pupitre. Nous découvrons le média Laïcités. Une lettre d’informations envoyée chaque mois aux enseignant avec des actualités décryptées, des éclairages d’experts, des outils à utiliser en classe… Une version imprimable y est attachée. Pour elle « la laïcité et les religions sont devenus des thèmes incontournables – et épidermiques – de l’actualité. Dans un climat social crispé, il est parfois sensible pour les enseignants de les aborder sans se laisser déborder ».
Place à un autre univers avec la revue en réalité virtuelle, Targo. L’équipe parisienne réalise des tournages auprès de personnes aux histoires extraordinaires. Le lecteur se retrouve immergé dans des vies atypiques : celle de la championne du monde de chute libre, de la famille Ouvrard, tous pilotes de montgolfières... Leur modèle économique est pour le moment tiré par le studio de production.

Media’Pi vient clôturer cette séquence. Sa fondatrice Noémie Churlet, sourde, est accompagnée par une interprète bénévole de l’association lyonnaise Crils. Dans la salle, nous méconnaissons les problématiques des sourds. Rare sont les médias intégrant la langue des signes dans leur dispositif. Media’PI se positionne ainsi comme le premier média
qui donne accès à l’information grâce à une production d’articles en LSF, français classique et français facile, sous forme de textes et de vidéos sous-titrées. Les questions abondent, la curiosité des jurys et de la salle s’avère intarissable.

Délibération et surprises

Mais il est temps de passer à la délibération du jury pour élire le grand gagnant. Pendant ce temps, le co-fondateur du site d’informations les Jours, Sofian Fanen vient répondre aux questions de Laurent Burlet, administrateur du Club de la presse et co-fondateur de Rue 89 Lyon. Ce site qui a décidé de suivre ses sujets sous forme d’épisodes va recevoir le prix du Club de la presse. Chaque année ce prix est décerné à un média installé qui a réussi à valider la pertinence de son projet.

Après 40 minutes de vifs échanges entre les membres du jury, ils rejoignent l’auditorium pour révéler le nom du vainqueur.
Les lauréats cette année : le responsable partenariats Thomas Trayssac d’Orange, remet au site Les Jours, le prix du Club de la presse.
Les Croissants est le grand gagnant. Patrick Rakotondranahy, le directeur territorial Lyon Métropole d’Enedis lui remet en effet le prix Jeune Pousse. Le jury a aussi eu un prix Coup de cœur pour Media’Pi.

21h30. Place aux cocktails au sein de l’agréable patio du siège de Groupama pour prolonger les débats.

Maeva Melano, présidente du Club de la presse de Lyon.

 

Visite à France 3 Toutes Régions par le Cercle des Entreprises-Amies du Club de la presse de Lyon

Pour clore la saison du Cercle des Entreprises-Amies du Club de la presse de Lyon, la visite des locaux à Vaise (Lyon 9) de France 3 Toutes régions a permis de dévoiler cette chaîne discrète dans le paysage médiatique lyonnais.

Basée depuis 20 ans à Lyon, France 3 Toutes Régions (FTR)  se démarquent de sa voisine de la Part Dieu, France 3 Auvergne-Rhône-Alpes en lui étant totalement indépendante. Ses 54 salariés (journalistes, techniciens et personnels administratifs) permettent de produire quotidiennement du contenu (« L’instant R », « Météo à la carte », « On a la solution », « Edition toutes régions », « Culture box », etc.) pour le réseaux des France 3 mais aussi pour France info (7 sujets par jour sont produits pour cette dernière).

Son nouveau rédacteur en chef, Antoine Armand a insisté sur la ligne éditoriale fondée sur le constructive news et le traitement de l’information qui met en exergue l’innovation, les initiatives associatives et locales, etc.

Exposition : Mai 1968 et la presse lyonnaise

Photographies, tracts, journaux, articles de mai 1968 s’exposent au Club de la presse jusqu’au 15 juin. Ces documents ont tous été prêtés généreusement par Jean-François Cullafroz, témoin de cette époque en tant que jeune pigiste.

  • L’entretien de Bernard Saugey, par Jean-François Cullafroz (mai 2018)
  • Document de France 3 Rhône-Alpes, sur la grève des journaux à Lyon

Contact : 04 78 37 75 45

Rencontres : Mai 1968 et la presse lyonnaise

Le Club de la presse de Lyon, associé à l’Association des journalistes professionnels (AJP), a ouvert ses portes, ce 31 mai, aux témoins de cette époque qui, pendant trois semaines (du 21 mai au 7 juin) a vu l’arrêt des rotatives du Progrès et l’éclosion d’une presse alternative et très politique. Le Journal du Rhône est l’une d’entre elles.

Autour de la table :
– Georges Vermard, photographe de presse, qui travaillait pour l’Echo-La liberté durant ce mois de mai et auteur de la photographie illustrant le camion qui, sur le pont Lafayette, s’engagea dans une course folle aux conséquences tragiques : la mort du commissaire René Lacroix,
– Jean Leonardi qui fut de l’équipe du Journal du Rhône et
– Nathalie Garrido du progrès et qui est co-auteur de le Hors série « Il y a 50 ans, Mai 1968 – Notre région dans la Révolte », Ed. Le Progrès

Et Jean-François Cullafroz qui a animé, avec Jean-Louis Rioual les échanges. Robert Lagrange et Robert Pierron, tous deux de l’AJP ainsi que Laurent Gonon de la Voix du Rhône ont pu faire par de leur expérience.

Pour en savoir plus :

  • L’écume d’un jour, le blog de Jean-François Cullafroz.
  • L’entretien de Bernard Saugey, par Jean-François Cullafroz (mai 2018)
  • Document de France 3 Rhône-Alpes, sur la grève des journaux à Lyon

A lire :

  • « Il y a 50 ans, Mai 1968 – Notre région dans la Révolte« , Ed. Le Progrès
  • « Lyon 68 – deux décennies contestataires« , Coll., Ed. Lieux dits

Petit-déjeuner Entreprises-Amies : Rédaction de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

Le petit-déjeuner du Cercle des Entreprises-Amies avec La direction de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes à fait le plein. Le directeur régional France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, André Faucon accompagné d’Aline Mortamet, déléguée au antennes et aux programmes France 3 Auvergne-Rhône-Alpes et Véronique Buson, qui a pris ses fonctions de rédactrice en chef France 3 AURA en février dernier se sont présentés aux directions de la communications des grands comptes du Club de la presse de Lyon. Devenir de l’audiovisuel public et de ses missions de service public, programmation 2018-2019, information locale et territoriale, éthique journalistique et communication, partenariats public-privé ont été discutés de manière informelle et conviviale pendant plus d’une heure.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter le Club : 04 78 37 75 45 / contact@clubpresse.com

Petit déjeuner Entreprises-Amies : Jean-Claude Lassalle, directeur délégué du Progrès

Répondant aux questions des directeurs(trices) de la communication des Entreprises-amies du Club de la presse, Jean-Claude Lassalle, directeur délégué du Progrès a présenté la mue du quotidien régional et notamment son positionnement sur le digital. Ayant la velléité d’inscrire le groupe dans une marque générique où l’on a le développement du Progrès Évènements, la diversification de ses activités en parallèle de la rédaction est annoncé comme un moyen de structurer l’avenir du média. D’ailleurs, il est le premier média de la PQR à avoir suivi ce modèle économique associant journalisme et communication. Car comme dans l’ensemble de la PQR, le Progrès perd des lecteurs au profit des médias numériques. Aujourd’hui, il est à la septième place avec 173 071 numéros vendus en moyenne chaque jour, juste derrière le Télégramme et devant La Montagne. Les recettes du journal proviennent à 70 % de ses ventes, le reste venant des annonceurs.

 

 

 

Le progrès en quelques chiffres :

Création : 12 décembre 1859
Zone de diffusion : Rhône, Loire, Haute-Loire, Ain, Jura
263 journalistes
1 800 correspondants locaux
850 000 lecteurs chaque jour

Mise en ligne du Progrès.fr: mai 1996

 

 

 

100 ans du SNJ / 100 ans de la charte d’éthique

Afin de célébrer les 100 ans d’existence du plus grand syndicat français de journalistes, le SNJ a tenu une table ronde au Club de la presse le 26 avril 2018, pour réfléchir aux nouveaux enjeux de ce métier ainsi qu’à sa déontologie.

Revenir sur l’histoire du syndicalisme est un passage obligatoire.  Au vu de la réinvention constante du journalisme et des nouvelles formes de précarisation, Vincent Larnier, premier secrétaire général du SNJ, ainsi qu’Alexandre Buisine membre de la commission de déontologie du SNJ et Jean-François Cullafroz ont animé cette table-ronde.

Ecrite par les journalistes ayant subits la censure durant la première guerre mondiale, la charte d’éthique a été rédigée quelques mois avant l’Armistice. Depuis un siècle, ce texte reste la référence dans le secteur de la presse, malgré quelques remaniements en 1938 et 2011. Quasiment au même moment, le Syndicat national des journalistes (SNJ) était créé dans le but de réguler la profession.
Profitant de ces deux anniversaires, le Club de la presse de Lyon a invité Vincent Lanier, Premier secrétaire général du SNJ, Alexandre Buisine, membre de la Commission déontologie du SNJ et Jean-François Cullafroz de la CFDT et qui a participé aux réflexions qui ont permis la rédaction de la loi Bloche dite loi «liberté, indépendance et pluralisme des médias». Rapidement, les échanges, critiques et inquiets, ont porté sur les dispositions du gouvernement Philippe envers les médias : Loi sur les fakenews, loi sur le secrets des affaires, etc.
Mais surtout, c’est le contexte dans lequel s’exerce le journalisme – au regard de la précarisation du secteur – qui a suscité le plus de questions : quel peut être le poids du syndicalisme dans l’accompagnement de la transformation du métier ? La question reste ouverte pour les années à venir et pour les générations qui viennent.

Aujourd’hui, la précarité touche 1/4 des journalistes encartés (CCD, pigistes ou demandeurs d’emploi). Entre 2016 et 2017, la CCIJP a enregistré une baisse de 0,6 des demandes. Un chiffre encourageant : en 2017, le nombre des premières demandes a augmenté.

Rencontre presse | Dédicace d’Hervé Guesquière

A l’occasion de la sortie du livre « La blessure : Sarajevo la vie après la guerre », Hervé Ghesquière, grand reporter de France 2, a dédicacé son ouvrage au Club de la Presse le 24 juin 2018.

Le grand reporter de renom Hervé Ghesquière, s’était promis lors de sa captivité en Afghanistan, de revenir sur le terrain de son premier reportage, l’Ex-Yougoslavie et plus précisément la Bosnie-Herzégovine. Afin de dresser le portrait de son évolution. Sur un trajet de 9000 kilomètres, l’auteur décrit ce territoire qu’il juge fracturé.

La compagnie Blue Air va relier Lyon et Bucarest

Encore une nouvelle ligne pour  Aéroports de Lyon. Première compagnie aérienne entièrement privée, Blue Air va relier tous les mardis et samedis Saint-Exupéry et Bucarest à partir du mois de juin. « Depuis des années, Lyon est l’une des destinations les plus prisées par nos voyageurs d’affaires et nos autres clients » explique Tudor Constantinescu, directeur commercial de Blue Air. La capitale roumaine sera reliée à partir du 4 juin prochain par un Boeing 737 de la compagnie qui dessert Paris Beauvais et Nice en France. Cette nouvelle liaison est soutenue par le consulat général de Roumanie à Lyon.

Une aubaine également pour les supporters roumains de foot puisque se jouera à Lyon le 19 juin prochain dans le cadre de l’Euro 2016 le match Albanie-Roumanie du 3e groupe.

IMG_4204

 

TUI France renforce sa présence à Lyon

Aventuria, Nouvelles frontières, Marmara… sont bien connues dans la galaxie du voyage en France. Leur maison mère, TUI Group, tour-opérateur allemand, a décidé de communiqué sous son propre nom et d’accentuer sa visibilité. Et sa présence à Lyon. TUI France est déjà implanté avec une soixantaine de collaborateurs. Son président, Pascal de Izaguirre a annoncé l’ouverture de deux TUI stores. Ces deux nouvelles agences de voyage du groupe seront installées en Presqu’île et à la Part-Dieu. TUI a d’autre part annoncé, avec Stéphane Geffroy, directeur marketing d’Aéroports de Lyon  qu’un B737 serait désormais basé à Saint-Exupéry. L’avion de sa compagnie Jetairfly programme 27 vols par semaines. Elle  dessert 23 destinations en vols directs où les voyageurs pourront profiter de 40 Club Marmara et 53 Hôtels & Clubs TUI.

tui2

30 bougies pour le festival national de théâtre de Châtillon

Châtillon-sur-Chalaronne sera le week-end de l'Ascension la capitale du théâtre contemporain amateur.

30 bougies pour le festival national de théâtre de Châtillon

Châtillon-sur-Chalaronne sera le week-end de l’Ascension la capitale du théâtre contemporain amateur. La ville accueille du 4 au 8 mai la trentième édition du festival national de théâtre contemporain amateur. Une vingtaine de représentations sur plusieurs scènes réparties à Châtillon et dans les villes alentours, dix huit auteurs présentés en spectacle ou en lecture, des séances de rencontres… « Accoler contemporain et amateur peut faire peur, notre volonté par ce festival est de montrer qu’on peut faire ni chiant, ni intello, ni obscur et pas non plus être obligé de mettre son c… sur la commode quand il faut faire rire« , résume Jean-Paul Saby, du comité d’organisation du festival. « Nous voulons que Châtillon soit l’Avignon du thêtre amateur« , ajoute-t-il en choeur avec Fabienne Florit, chargée de la communication de la Ville.

Innovation cette année, les organisateurs du festival ont lancé un projet de « théâtre à domicile » chez l’habitant. Des représentations privées et conviviales initialement prévues dans les semaines autour du festival, mais qui au regard de leur succès, vont se prolonger jusqu’à la fin de l’année.

Festival de Théâtre, le programme.

Le cancéropole CLARA avance sur les pesticides

clara sigexposome

Une école de cancérologie pour la région Auvergne Rhône-Alpes en amont, une implication sur la recherche clinique en aval, le cancéropôle Clara a esquissé hier ses grandes orientations stratégiques pour les prochaines années lors d’une conférence de presse mais a surtout lancé une nouvelle étude sur l’effet des pesticides chez les agriculteurs.

Le Centre Léon Bérard, Unité Cancer et Environnement travaille avec Clara sur l’exposition des populations aux pesticides agricoles, en région Rhône-Alpes dans le cadre du projet SIGEXPOSOME. Une première étude a été réalisée en Rhône Alpes en 2012 dans 239 foyers à proximité de différents types de cultures ou en ville en analysant des pesticides dans les poussières domestiques.

En 2016, Le Centre Léon Bérard souhaite continuer et affiner cette première étude sur le secteur viticole du Beaujolais et pour cela à besoin de 150  volontaires non-fumeurs et 50 applicateurs professionnels (viticulteurs). Ce projet permettra d’améliorer les connaissances sur l’exposition aux pesticides en population générale et mettre en évidence l’impact au niveau moléculaire et génétique au niveau de l’organisme.

Une journée pour les droits du patient

ciss1ra

Le CISS Rhône-Alpes, collectif qui fédère plus d’une centaine d’associations d’usagers de la santé a présenté la journée européenne des droits en sante. Du 18 au 22 avril prochains, les initiatives vont se multiplier dans les hôpitaux, cliniques et structures pour mieux faire connaître les droits qu’ont les usagers en matière de santé. 70% des français disent ne pas connaître leurs droits en matière de santé, a indiqué François Blanchardon, president du CISS. De la diffusion du dossier médical à la lutte contre la douleur en passant par la bientraitance ou les directives anticipées pour la fin de vie, les établissements de santé partenaires vont multiplier les animations. Comme par exemple faire mieux connaître la statut de « personne de confiance » prévu par la loi Léonetti-Claeys de février dernier sur la fin de vie.

Auvergne – Rhône-Alpes produit 2 fois sa consommation d’électricité

bilan rte f dohetAlors que la consommation électrique de la région Auvergne – Rhône-Alpes q été en très légère hausse en 2015, la production d’énergie a été de deux fois celle de la consommation. Délégué régional de Réseau transport d’électricité (RTE), Frédéric Dohet a présenté au Club un bilan électrique 2015 qui fait apparaître que les installations d’énergies renouvelables représentent désormais 47% du parc de production. Un bilan dans lequel la part du solaire a grimpé en 2015 de 23% , à la fois de par un meilleur ensoleillement mais aussi par l’augmentation du parc.

Des données que les journalistes on pu visualiser sur une nouvelle application pour smartphones eco2mix. Disponible gratuitement pour le grand public, l’appli réalisée par RTE permet de visualiser les consommations, productions, émissions de CO2 ou encore la carte des importations/ exportations d’éléctricité avec les pays voisins en quasi temps réel.

Cf1T4hUWcAAoL3w.jpg_large

Le plan des Verts pour rendre Lyon « respirable »

 

eelv1

Elus et responsables locaux d’Europe écologie les Verts ont présenté dix grandes orientations que le futur plan de déplacements urbains  PDU de l’agglomération lyonnaise doit prendre en compte afin de lutter contre le déréglement climatique et la pollution de l’air. Raymonde Poncet, Béatrice Vessiller, Pierre Hémon ou encore Rémi Zinck, ce sont l’ensemble des responsables locaux et des élus territoriaux d’EELV qui ont présenté la contribution écologiste lors d’une conférence de presse au Club de la presse de Lyon. Arrêt des projets de construction de l’A45 et de l’Anneau des sciences, les écologistes préconisent également de restreindre à terme l’accès aux véhicules diesel à une de circulation restreinte comprenant Lyon et Villeurbanne. Développement du vélo ou de la marche piétonne, le plan de déplacements écologiste souhaite aussi mettre en avant les transports en commun ouverts tous les jours jusqu’à 1h du matin et dont le prix du ticket serait fonction du revenu des usagers et gratuit les jours de pollution. Un ticket TCL qui permettrait aussi l’accès aux 28 gares SNCF de l’agglomération.

#JEMA2016 Trois journées pour les métiers d’art

jema1 

La Chambre des métiers et de l’artisanat Auvergne – Rhône-Alpes a présenté le programme des 10e journées européennes des métiers d’art qui se dérouleront du 1er au 3 avril prochain. De vendredi à dimanche, plus de 300 événements seront proposés au grand public sur la nouvelle grande région mettant en avant l’artisanat d’art. La CRMA en partenariat avec l’Etat, la Région et les Département participe au déploiement de cette initiative, a rappelé Alain Berlioz-Curlet, Président de la Chambre Régionale de Métiers et de l’Artisanat Auvergne-Rhône-Alpes.

jema2

Aigle Azur renforce ses destinations depuis Lyon

IMG_3810 La compagnie aérienne Aigle Azur, spécialisée dans les vols vers l’Algérie a annoncé hier l’ouverture de deux nouvelles destinations depuis l’aéroport de Lyon à l’occasion de son service d’été. Il sera désormais possible de rallier Porto trois fois par semaine et Dakar deux fois par semaine, a annoncé Aigle Azur lors d’une conférence de presse en présence du Consul général du Sénégal.

Deuxième plateforme de la compagnie, l’aéroport de Saint Exupéry sert de base à deux des dix appareils de la compagnie. « Le véritable challenge pour Aigle Azur est de diversifier son réseau », a expliqué Tiago Martins, directeur commercial adjoint de la compagnie.

IMG_3813

agir pour l’égalité

L’association Agir pour l’égalité a choisi la journée internationale de lutte contre le racisme, ce 21 mars, pour révéler les résultats d’un testing organisé dans des salles de sport lyonnaise. Et mettre en lumière, selon l’association , »les rejets font l’objet les musulmans dans certaines salles de sport« .

IMG_0301

Ce testing fait suite à des signalements parvenus à l’association du refus de l’accueil de femmes musulmanes voilées en raison du réglement intérieur. L’association a indiqué avoir porté plainte pour discrimination auprès du procureur de la République à l’issue de son testing dans deux salles de sport de la presqu’île.

Une pétition contre la suppression de lignes de cars

Un collectif d’usagers des lignes de cars du sud du département a présenté lors d’une conférence de presse jeudi 17 mars une pétition demandant un moratoire à la suppressions de certaines lignes. la pétition a recueilli 1500 signatures et s’oppose à la réductions des fréquences voire la suppression totale comme il est envisagé pour la ligne Condrieu Vienne. Accompagné d’élus de tous bords et d’associations, le collectif a reproché le manque de concertation de la part du conseil Départemental qui met en avant la nécessité de réductions budgétaires.

IMG_0299

Trois nouvelles liaisons aériennes depuis Lyon présentées par Hop! Air France

La compagnie aérienne Hop!-Air France a dévoilé au Club de la presse de Lyon jeudi 17 mars le programme de ses lignes opérées depuis l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry pour la saison estivale qui démarre. Trois nouvelles destinations seront au menu: Un vol Luxembourg-Lyon-Luxembourg, une liaison quotidienne en semaine vers Brive-Vallée de la Dordogne et vers Aurillac. Enfin au cours des mois de juillet et août, la compagnie desservira la Côte-d’Azur avec un vol les lundis et vendredi vers Toulon a annoncé Hélène Abraham, directrice commerciale de Hop! Elle était accompagnée de Sylvie Caudrillier, directrice régionale d’Air France/Klm Sud Est. Hop! augemntera également la capacité des vols vers d’autres destinations avec des Airbus A319, notamment vers Nantes et Bordeaux.

IMG_0298

Des élus et associations réagissent au projet d’autoroute A45

Opposés à la construction de l’A45, des élus LR, écologiste et divers gauche se sont retrouvés sur une même tribune pour demande au président de la Région Auvergne – Rhône-Alpes de retirer le financement de l’autoroute A45 Lyon-Saint-Etienne du débat d’orientations budgétaires de la collectivité.

a451

Georges Fenech, député LR du Rhône, Catherine Di Falco sénatrice LR du Rhône et maire de Messimy, Renaud Pfeffer, 1er vice-président LR du Conseil départemental et maire de Mornant, Jean-Charles Kohlhaas, conseiller régional EELV et Pascal Garrido, maire DVG de La Talaudière, ont demandé ce samedi 12 mars à Laurent Wauquiez, président du conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, de ne pas inscrire au menu du prochain débat d’orientations budgétaires les financements prévus pour la construction de l’autoroute A45 Lyon-Saint-Etienne. Laurent Wauquiez est en passe de faire « une erreur digne du tunnel sous Fourvière« , a estimé Georges Fenech. Le débat régional d’orientations budgétaires doit se dérouler jeudi prochain. D’ici là, Georges Fenech aura rencontré Laurent Wauquiez, a-t-il indiqué.

« Superdemain » fait apprivoiser le numérique aux ados et à leurs parents

Découvrir, redécouvrir ou apprivoiser l’univers numérique en testant les outils, « Superdemain » débarque à Lyon les 18 et 19 mars prochains. L’association Fréquence écoles a présenté hier au Club le contenu de ce rendez-vous qu’elle organise pour montrer en quoi les technologies numériques changent la vie quotidienne. Une réunion pas seulement destinée aux geeks ou ados, mais aussi aux parents.

Trois temps de rencontre sont prévus: le vendredi pour les scolaires et les professionnels. La journée grand public de samedi sera gratuite pour tous.

Les Club de la presse s’est associé à cette opération d’initiation à l’univers et aux médias numériques et sera présent aux Subsistances au cours de ces deux journées, à la fois sur un stand de présentation du travail des journalistes, mais aussi en animant deux mini conférences sur la vérification des informations et le travail des journalistes à l’heure d’Internet.

 

superdemain

Plus d’infos: www.superdemain.fr

L’Yzeron va s’aménager pour lutter contre les crues

Deux barrages « secs » doivent être construits à Francheville et Tassin  pour protéger les riverains de l’Yzeron du risque d’inondation. Le syndicat qui fédère les 19 communes du bassin de la rivière du sud Ouest de la métropole (Sagyrc) a présenté au Club le nouveau programme d’aménagements pour lequel s’ouvre la période de concertation préalable.

Depuis les inondations de 2003 au cours desquelles plus de 700 foyers avaient été sinistrés, le bassin versant de l’Yzeron s’aménage. Sous la houlette du Sagyrc des travaux d’élargissement de la rivière ont été livrés à Charbonnières en juin 2013, se sont achevés à Oullins à l’automne dernier et vont débuter au printemps à Sainte Foy. « Il faut maintenant aller plus loin car une crue centennale, deux fois plus importante que celle de 2003 arrivera un jour« , a expliqué Alain Badoil, président du Sagyrc et maire d’Yzeron. Dans les secteurs de Francheville et Tassin, les travaux débuteront en 2018 avec notamment la contrsutino de deux barrages écrêteurs de crues livrés à l’horizon 2021. La phase de concertation préalable s’engagera pour ces deux ouvrages dès le mois prochain avec une série de réunions publiques.

 

 

Les actions de la Capeb pour soutenir l’artisanat

La Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB) a présenté au Club ses grands chantiers pour 2016: Accompagnement des entreprises défaillantes, apprentissage et formation et lancement d’alertes, Sylvian Fornes président et Antoine Leempoels, secrétaire général ont expliqué les axes sur lesquels ils porteront l’effort en faveur de la défense du statut et des métiers de l’artisanat. Pour une année qualifiée de « tous les dangers pour l’artisanat ».

capeb

Pleins feux sur Lyon Métropole habitat

Depuis le début de l’année, Lyon Métropole Habitat a repris les activités de l’Opac du Rhône sur le nouveau territoire de la métropole de Lyon. Chargé de l’aménagement et de la gestion du parc de logements sociaux sur 57 des 5ç communes du périmètre, on président, Martial Passi, et son directeur général, Bertrand Prade, ont détaillé le fonctionnement de ce nouvel office public et ses objectifs. Si LMH gèrera un parc de 29 000 logements, il sera le seul des trois offices de la métropole à détenir la compétence de l’aménagement.IMG_1876 IMG_1870

Le Mondial des métiers présente ses 20 ans au Club

mondialmetiers2 Présentation au Club du vingtième Mondial des métiers se tiendra du 4 au 7 février prochains à Eurexpo. Unique en son genre, l’opération fait découvrir depuis 20 ans les métiers et informe jeunes et adultes sur les choix professionnels. 600 métiers seront présentés cette année par plus de 4000 professionnels en partenariat avec l’Arom, le Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes, l’Éducation nationale et le Service Public de l’Emploi, les organismes consulaires, les branches professionnelles, et l’ensemble des actrices et acteurs locaux de l’information et de l’orientation, de l’économie et de l’emploi.

 

mondial metiers2016

Un site internet pour les victimes d’un prêtre accusé de pédophilie

parole libérée

D’anciens membres d’un groupe scout ont présenté l’association et le site internet qu’ils ont créés pour présenter leurs témoignages d’abus sexuels subis dans les années 90. Une action pour « libérer la parole« , même si une partie des faits est prescrite, a expliqué le président de l’association. Une enquête préliminaire est ouverte depuis le dépôt de plaintes en 2014. Le diocèse envisage un procès canonique à l’issue de la procédure civile.

Un bâtiment unique va concentrer la recherche lyonnaise en nutrition-santé

Un bâtiment, construit par l’architecte Emmanuelle Colboc, à l’entrée de l’Hôpital Lyon-Sud de Pierre-Bénite va regrouper les équipes de recherche travaillant dans le secteur de la nutrition-santé, ont annoncé les promoteurs publics et privés de ce projet lors d’une conférence de presse. le Centre européen de nutrition santé (CENS) a dévoilé les premières esquisses du bâtiment de 6 000 m2 qui regroupera en 2018 des équipes de recherche fondamentale et clinique, en faisant un lieu d’excellence unique en France.

 

Dossier de presse CENS

 

Tout le secteur lyonnais fibré par Orange d’ici à fin 2016

Olivier Faure, directeur centre-est d’Orange, une entreprise amie du Club de la presse, a annoncé leur d’une conférence de presse que la complète installation de la technologie fibre sur la métropole lyonnaise sera terminé avec une année d’avance. D’ici à fin 2016 l’ensemble du secteur pourra en profiter. Pour la ville de Lyon, 2/3 des logements et locaux commerciaux peuvent aujourd’hui en profiter. les zones restant à équiper étant essentiellement celles de la Croix-Rousse et de Fourvière où les types de construction nécessitent l’installation d’armoires collectives sur rue ou en façade d’immeubles, plus délicates à implanter.

orangefibre1
Les habitants d’une cinquantaine de communes peuvent déjà profiter de la fibre, le déploiement sera poursuivi en 2016 dans 27 villes de la métropole et 64 dans la région Rhône-Alpes-Auvergne. Des travaux qui vont se traduire par des embauche, a précisé Olivier Faure. L’opérateur télécom va ouvrir deux formations en alternance à Saint-Etienne.

Et avant Noël, le directeur d’orange a indiqué que pour le grand public un nouveau magasin ouvrira sur le pôle commercial de Confluence. Une boutique « smartshop » dédiée aux nouveaux objets connectés.

Les inventeurs de la Grotte Chauvet racontent leurs découvertes

Eliette Brunel, Jean-Marie Chauvet et Christian Hillaire racontent dans un livre leur découverte de la grotte de Vallon Pont-D’arc le 18 décembre 1994. Aboutissement de plusieurs années d’écriture, de choix des illustrations, ils ont présenté au Club leur ouvrage, témoignage agrémenté de 500 photos et plans, d’une découverte majeure de l’art paléolithique. Et livrent aussi d’autres découvertes inédites.

chauvet3

CHAUVET-COUV

Textes et Photos d’ Eliette Brunel, Jean-Marie Chauvet et Christian Hillaire, en collaboration avec Françoise Estève-Mosse et Carole Deschamps-Etienne, publié aux Editions Equinoxe 240 pages Format 30 X 30

Les coop laitières réclament une aide régionale

La Fédération nationale des coopératives laitières (FNCL) et la section laitière de Coop de France Rhône Alpes Auvergne ont sollicité une aide à la collecte auprès de la région lors d’une conférence de presse au Club mardi 17 novembre. A quelques semaines des élections régionales, et de la création de la grande région Rhône-Alpes-Auvergne, Les deux organisations en font un enjeu du maintien de l’emploi pour la « quatrième région laitière française, [où] l’activité est concentrée en zone de montagne ».

« Sans aide spécifique et rapide (…) la production de lait conventionnel (…) pourrait cesser d’ici à environ 5 ans», a expliqué Laurent Vial, secrétaire général de la FNCL et président de la section laitière Coop de France Rhône-Alpes.

fncl1

Les bons plans lyonnais de Groupon

Site internet spécialisé dans les offres commerciales locales, Groupon a présenté son offre développée dans la région lyonnaise en direction de ses clients et de son réseau de commerçants. Sur Lyon, Groupon, qui propose des réductions jusqu’à 70%, cumule 400 offres de produits ou services. « Notre objectif est d’aider les professionnels à se développer tout en satisfaisant les clients » a expliqué Damien Reynier responsable sur Lyon. Groupon a lancé un programme baptisé « local star » qui met en avant les commerces locaux préférés par les clients du site.

groupon1

X