*ÉchangerRemue-méninges

Remue-Méninges | La déontologie, pourquoi faire ?

By 13 novembre 2019 No Comments

Christel Leca, administratrice du Club de la Presse de Lyon et membre de l’Observatoire de la Déontologie de l’Information, a investi les lieux le mardi 12 novembre 2019, afin de présenter le projet du Conseil de Déontologie Journalistique et de Médiation (CDJM) qui pourrait voir le jour le 2 décembre 2019.

L’idée d’un « conseil de presse » n’est pas nouvelle, elle flottait dans l’air depuis dix ans en France, alors que plusieurs de nos voisins l’ont adoptée depuis plusieurs décennies, notamment la Suède depuis les années 1940. C’est d’ailleurs un des arguments en faveur de la création de ce conseil. En France les chiffres de la confiance envers les médias sont au plus bas, tandis qu’en Suède, ceux-ci sont qualifiés de bons.

Depuis sept mois, des groupes de réflexion voient le jour autour de ce projet orchestré par l’ODI. Celui-ci sera tripartite, autrement dit composé de trois collèges différents : journalistes, entreprises et public.

« Il ne s’agira pas d’un conseil de l’ordre » précise Christel Leca.

Une nuance importante qui répond à une des principales craintes des désapprobateurs du projet. Il n’aura pas vocation à punir mais à déterminer certains manquements déontologiques. L’auto-régulation permettrait de renouer le lien de confiance, et ainsi sensibiliser à la déontologie dans la prise d’information.

X