*La vie du club

Autopsie d’une investigation judiciaire de presse

By 2 décembre 2014 No Comments

tourancheau:tellier

Patricia Tourancheau, journaliste police/justice à Libé et Frédéric Tellier, réalisateur du film « L’affaire SK1 » retraçant la traque de Guy Georges et basé sur le livre de Patricia, ont décortiqué au Club le travail d’enquête sur une affaire qui a abouti à la création du fichier d’empreintes génétiques.

« Patricia a été mon garde fou journalistique ». A plusieurs reprises, tant devant le Club que lors du débat suivant l’avant-première de son film L’affaire SK1, Frédéric Tellier est revenu sur l’apport du travail d’enquête de Patricia Tourancheau dans son travail de réalisateur. Pour tourner son film, inspiré du livre La traque, racontant en détails sept années de travail des policiers du Quai des Orfèvres, Frédéric Tellier s’est peu écarté de la réalité, restituée à « 80 à 90% ». Et reconstituée grâce aux témoignages des avocats et policiers. Patricia Tourancheau, qui débuté sa carrière de journaliste à Lyon-Libé à la fin des années 80 avant de partir sur Paris, a détaillé son travail d’enquête, ses contacts avec policiers, magistrats et avocats, la lecture des pv d’audition des pièces du dossier, jusqu’à sa demande de rencontrer en prison Guy Georges pour parfaire sa connaissance du dossier. Demande rejetée par l’administration pénitentiaire.

confptourancheau

X