*La vie du club

Quand on tue un journaliste parce qu’il est journaliste, c’est la démocratie qu’on assassine

PastedGraphic-2

Plus qu’un journal c’est la démocratie qui est attaquée.

Le Club de la presse de Lyon et sa région condamne sans réserve l’attentat commis contre Charlie Hebdo ce mercredi. Au-delà de la consternation et de la peine qui touchent notre profession et tout le pays, nous tenons à affirmer que la liberté de la presse ne se divise pas.

Nous donnons rendez-vous aux journalistes, aux professionnels de la communication, à tous nos membres, ce soir à 18 heures, place des Terreaux, pour un hommage silencieux aux victimes de cette violence et pour affirmer notre attachement indéfectible à la liberté et à la démocratie.

Aujourd’hui nous sommes tous « Charlie »

 

X