*Conférences de presse

EELV Présente sa tête de liste régionale

Jean-Charles Kohlhass conduira la liste autonome des écologistes en Rhône-Alpes Auvergne pour les régionales de décembre. Qu’il espère voir devancer celle du PS pour le premier tour a-t-il expliqué pour sa première rencontre avec les journalistes lyonnais.

conférence de presse EELV régionales  B.Bernard/JC.Kohlhaas/L.Bencharif/P.Meirieu

conférence de presse EELV régionales
B.Bernard/JC.Kohlhaas/L.Bencharif/P.Meirieu

Si Jean-Charles Kohlhaas et EELV souhaitent un rassemblement avec le PS pour le second tour des élections régionales de décembre afin de battre « la droite et l’extrême-droite« , le tête de liste écologiste a opposé, mardi lors d’une conférence de presse, une fin de non recevoir à Jean-Jack Queyranne qui proposait dans une lettre l’union dès le premier tour. Accompagné de Philippe Meirieu et de Lela Bencharif, tous deux membres de l’exécutif régional et de Bruno Bernard secrétaire régional EELV, il a justifié la stratégie d’autonomie choisie par les écologistes : « En 2004 en 2010 cela n’a pas été un poison, cela a même fait gagner la gauche, Jean-Jack Queyranne se trompe d’élection, nous ne sommes pas aux départementales« , a affirmé Jean-Charles Kohlhass. Celui-ci ambitionne même de positionner la liste qu’il conduira devant celle du PS au premier tour, « c’est la meilleure façon de battre Laurent Wauquiez au second« . EELV se donne jusqu’à l’été pour rassembler les autres forces situées à gauche du PS. « J’ai l’impression que des convergences sont possibles avec le Parti de gauche et Nouvelle donne, et nous discutons avec le PCF« , a précisé Bruno Bernard.

Dans une lettre envoyée lundi soir aux partenaires du PS et rendue publique ce mardi, Jean-Jack Queyranne a invité EELV, le PCF, le Parti de gauche et le PRG à entamer des discussions pour constituer une liste d’union au premier tour sur la base de spet grands enjeux pour la grande région Rhône-Alpes Auvergne

X